Mon autre famille d'Armistead Maupin

A la suite des Chroniques de San Francisco, Armistead Maupin a choisi de rédiger son autobiographie, depuis son enfance dans une famille conservatrice de Caroline jusqu'au succès des célèbres chroniques. 

Il y raconte son enfance, ses erreurs de jeunesse nées d'une éducation rigoriste et de son envie de plaire à son père, la découverte de son homosexualité, son passage à l'armée et son installation à San Francisco. 

C'est là qu'il rencontrera son autre famille, posera ses choix et construira, au fil de petites ou grandes rencontres, l'univers du 28, Barbary Lane.

Dans ce texte à la fois personnel et rassembleur, se mêlent avec humour et bienveillance deux facettes de l'Amérique qui ne cessent de s'opposer.  On y retrouve des figures célèbres mais aussi des inconnus ayant partagé la vie de l'auteur.  Le texte est agréable à lire: vivant et parfois décousu mais cela n'enlève rien à son charme, loin de là.  D'autant qu'au fil des pages, on y retrouve des lieux, des personnes qui, à leur insu, ont contribué à la naissance des Chroniques.  Un réel bonheur.


Cerise sur le gâteau : le livre se referme sur la lettre de Mouse, Michael Tolliver, à sa mère, un texte très personnel et devenu emblématique.

Commentaires

Hilde a dit…
J'aimerais bien découvrir surtout que j'ai commencé la relecture de la saga cet été et ça m'a plu de retrouver les personnages et l'ambiance de Barbary Lane. :)

Posts les plus consultés de ce blog

L’Île au manoir d'Estelle Faye

Nils Hazard chasseur d'énigmes : La Dame qui tue de Marie-Aude Murail