Le bon père de Noah Hawley



Lecture en partenariat avec Livraddict et les éditions Folio : un grand merci pour cette lecture !



La présentation de l'éditeur : 

«Quand il avait sept ans, il était fou de sa balançoire. Il poussait sur ses pieds et pointait les talons vers le ciel en criant : "Encore! Encore!" C’était un enfant vorace, infatigable, et tellement vivant qu’à côté de lui tout le monde paraissait malade, immobile. La nuit, il se couchait sur son lit défait, à moitié habillé, le front plissé, les poings serrés, comme une tornade qui n’aurait plus d’air. Qui était ce petit garçon et comment devint-il un homme jouant avec des balles de pistolet dans une chambre de motel? Qu’est-ce qui le poussa un jour à plaquer sa vie tranquille pour commettre un acte barbare? J’ai lu les rapports. J’ai regardé les images. Mais la réponse continue de m'échapper. Plus que tout, je veux savoir. Car voyez-vous, je suis son père.» 

La vie de Paul Allen bascule un soir, après l'assassinat du favori à l’élection présidentielle. Le suspect n’est autre que son fils, Daniel. Commence alors une longue quête pour reconstituer les derniers mois de la vie de son fils, rétablir la vérité et enfin affronter leur passé.

Avis : 

Jeudi, soirée pizzas chez les Allen.  Au moment de passer à table, l'actualité prend le dessus sur Jeopardy: Jay Seagram, le candidat favori à la Maison Blanche est abattu de deux balles par un forcené.  Un choc pour Paul et Fran Allen qui cherchent à apprendre davantage en changeant de chaîne.

Bizarrement, c'est un coup de sonnette à la porte qui les informera : Daniel, le fils de Paul, né d'un premier mariage, est accusé de l'attentat et arrêté.  L'arrivée des policiers marque pour Paul le début d'une longue période de doutes, d'interrogations et de recherches, tentant de découvrir la vérité mais surtout de comprendre qui était véritablement son fils.  Et de s'interroger sur sa propre responsabilité de père...

Le bon père est un roman choc, un de ceux que l'on referme la tête pleine de questions.  La position de Paul Allen nous pousse inévitablement à nous interroger à notre tour.

Rhumatologue, Paul aborde la dramatique situation qu'il vit avec son esprit de clinicien: il analyse, décortique, effectue des parallèles, s'appuie sur des faits connus, remonte le temps jusqu'à la naissance de Daniel. Divorce, éloignement, autonomie forcée du jeune Daniel... rien n'est laissé de côté.

Ne pouvant accepter que son fils ait commis l'irréparable, Paul cherche à tout prix à prouver son innocence : lui cherchant des complices, le voyant victime d'une manipulation, allant jusqu'à envisager sa propre culpabilité...

Le roman est donc un mélange des investigations du père, de son expérience de médecin et de faits divers célèbres, ayant durablement marqué l'Amérique, de l'assassinat de Kennedy aux massacres de Colombine. Une dernière partie raconte les derniers voyages de Daniel, du moment où il a quitté la fac jusqu'à son geste terrible.

Scénariste de renom, Noah Hawley nous livre un texte très marqué par son travail habituel: dense, dynamique et vif.  Le récit est également très imagé, sans temps mort.  Ajouté au sujet, très accrocheur, tant du point de vue actualité que responsabilité, cela donne un roman passionnant, addictif et bouleversant.





Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les cousins Karlsson : vikings et vampires de Katarina Mazetti

L’Île au manoir d'Estelle Faye