"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

jeudi 5 novembre 2015

Les jumelles de Highgate d'Audrey Niffenegger


La présentation de l'éditeur :

Aux abords d’un cimetière londonien, des sœurs jumelles cherchent à percer un secret de famille et nous entraînent dans leur univers délicieusement inquiétant.

Valentina et Julia, inséparables sœurs jumelles, reçoivent un étrange héritage d’une tante qu’elles ne connaissent que de réputation. Et pour cause, il s’agit de l’énigmatique sœur jumelle de leur mère, toutes deux ne s’étant plus parlé depuis vingt ans. Le testament est formel : le legs de l’appartement ne sera effectif que si les deux jeunes filles viennent habiter pendant un an dans cet immeuble victorien, situé près d’un des plus anciens cimetières de Londres… et à condition que leur mère n’y mette jamais les pieds. 

Intriguées, les deux jeunes filles quittent leurs parents et les USA, pour ce lieu inconnu, où le fantôme de leur tante semble hanter chaque recoin de l’appartement, où les murs paraissent abriter des secrets et les extravagants voisins cacher bien des mystères. Livrées à elles-mêmes, Valentina et Julia se laissent séduire par cette atmosphère dangereusement romantique, au risque d’avoir pénétré dans un monde d’où elles ne pourront plus revenir.

Avis : 

Elspeth et Eddie sont jumelles.  Le temps et une mystérieuse dispute les a séparées.  L'une vit à Londres, l'autre a bâti sa vie aux Etats Unis.  A la mort d'Elspeth, Valentina et Julia, les filles d'Eddie, elles aussi jumelles, héritent de l'appartement d'Elspeth.  Un legs sous conditions : y vivre pendant un an et sans que leurs parents puissent y pénétrer.

A leur arrivée à Londres, les deux filles découvrent un univers fort différent du leur et s'acclimatent peu à peu, apprivoisant la ville et leurs voisins eux aussi hors du commun.

Autour de Julia et Valentina, et d'Elspeth en quelque sorte, l'auteur met en place une ambiance feutrée, un peu oppressante : la relation étouffante entre les jumelles, la part de surnaturel qui ne cesse de croître, le cimetière tout proche, ...  Ajoutez-y un fantôme et quelques secrets de famille : voilà une atmosphère pesante à souhait, accentuée par l'action qui semble se traîner.

Dans cette moiteur ambiante, le rythme semble ralenti et les personnages paraissent bien effacés, un peu ternes.  Compliqués aussi...  Seul Martin, accablé de TOC, a trouvé grâce à mes yeux ^^  

Je referme ce livre avec un sentiment mitigé : j'ai trouvé que le récit peinait un peu par moments et les personnages n'ont pas trouvé d'écho en moi.  Pourtant j'ai pris plaisir à lire cette histoire et j'ai trouvé la fin bien amenée.  Un bilan en demi-teinte donc !




 

2 commentaires:

MyaRosa a dit…

Ce livre est assez étrange... Je n'en garde pas un souvenir très marquant mais j'avais tout de même beaucoup aimé l'atmosphère.

Sunset Avenue a dit…

J'ai lu beaucoup d'avis mitigé sur ce livre mais j'ai quand même envie de le lire :)