"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

jeudi 24 septembre 2015

Tourner la page d'Audur Jónsdóttir

Lecture en partenariat avec Babelio et les Presses de la Cité.

La présentation de l'éditeur
 :

« S'il t'est véritablement impossible de prendre soin de toi, veux-tu au moins me faire le plaisir de t'occuper de ton roman ? »

Un beau matin, Eyja se réveille dans un petit village de pêcheurs islandais, mariée à un ivrogne de vingt ans son aîné. Si ce dernier empoisonne son quotidien, elle ne parvient pourtant pas à s'en détacher. Mais sa grand-mère, déterminée à la bousculer, lui offre un nouveau départ et l'envoie rejoindre sa cousine, l'audacieuse Rúna, en Suède. Il est temps que la jeune femme tourne la page. Là-bas, parviendra-t-elle à écrire le roman auquel elle pense depuis des années ?

Avis 

Face à sa grand-mère, Eyja doit bien le reconnaître : sa vie est un désastre et elle ne mène à rien.  Mariée au Coup de Vent, un ivrogne de vingt ans son aîné, la jeune femme peine à joindre les deux bouts et s'est détournée de l'écriture, le véritable sens de sa vie.  

Avec l'aide des femmes de la famille et le soutien financier de sa grand-mère, Eyja accepte de quitter le toit conjugal et l'Islande et de partir pour quelques mois en Suède.  Elle vivra chez une cousine, se reposera et se consacrera au grand roman de sa vie.

Bien sûr, les choses ne se dérouleront pas exactement comme prévu et le sauvetage d'Eyja se révélera plus ardu et assez cocasse, pour mon plus grand bonheur de lectrice.


Dans ce roman qui semble en grande partie autobiographique, Audur Jónsdóttir évoque la vie d'Eyja, passionnée par les mots et habitée du besoin d'écrire, sa famille un brin originale, son voyage en Suède et la nouvelle vie qui en naît.  

Le récit peut être découpé en deux parties, s'articulant autour de ce fameux séjour suédois.  Jonglant avec la délicatesse, l'humour et la tendresse, l'auteur choisit également le parti pris du bouleversement, en ne respectant pas la chronologie des événements.  


De la même manière, le lecteur ne connaîtra jamais le nom de certains personnages, désignés dans le roman par un surnom.  Le résultat est original et surprenant : il recèle d'émotions et de magie, réserve d'heureuses surprises à chaque chapitre, comme des petits trésors cachés.  Un récit véritablement enchanteur !




tous les livres sur Babelio.com

2 commentaires:

Syl. a dit…

J'étais perdue ! Parfois à relire des passages pour comprendre. Je mets sur le compte du dressing !!! lire ou ranger il faut choisir. Non, mais j'ai essayé de le reprendre plus au calme, et je n'ai pas trop adhéré. Beau style quand même.

Louise a dit…

Je suis venue voir ce que tu pensais de ce roman et effectivement tu n'as pas eu le même ressenti que Syl. J'aime bien aussi quand les gens n'ont pas les mêmes goûts. Du coup j'ai l'impression de lire la critique de deux romans différents.