"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

mercredi 11 février 2015

Le journal (nul) de mes amours nulles de Bernard Friot

Lecture en partenariat avec les éditions Flammarion : un grand merci !

La présentation de l'éditeur :

Ben est en cinquième. Il cherche des idées pour rédiger un journal intime, travail demandé par son professeur de français. Il découvre l'ancien journal de sa sœur qu'il recopie en oubliant de changer les prénoms. Son professeur est persuadé que Ben est amoureux d'un garçon.

Avis 

Ben est un adolescent a priori sans histoire mais qui a beaucoup d'imagination.  Il a pris l'habitude de se livrer dans des carnets dont la lecture est interdite par lui-même : ont ainsi vu le jour, sous la plume de Bernard Friot, le livre de mes records nuls et le cahier de mes vacances nulles.  Ben y livre sa vie en famille, ses relations avec ses voisins et amis, ses activités extrascolaires, ...  Il s'agit d'un mélange de réflexions, d'aventures du quotidien, de gribouillis, ...  Car ces écrits vont bien au delà de simples textes.  La mise en page est bien pensée : soignée, aérée, on y retrouve des anecdotes, des corrections manuscrites, ... comme pour le journal que tiendrait un adolescent.  

Justement, pour ce troisième tome, c'est le journal intime qui est au centre de l'ouvrage : une nouvelle prof de français, Mlle Dumoulin, est arrivée et elle a chargé ses élèves d'un projet autobiographique, en  tenant un journal.  L'exercice ne plaît pas trop à Ben : écrire quatre pages par semaine, ce n'est pas rien et il n'a aucune intention de raconter ainsi sa vie. De plus, Mlle Demoulin envisage de lire les journaux en classe : pourquoi parler de journal intime ?  

Les élèves rivalisent donc d'imagination pour se tirer sans trop de mal de cet exercice périlleux.  Et dans la foulée, la liste des règles liées à l'exercice s'allonge !   Toujours aussi peu motivé par ce devoir, Ben a une illumination en trouvant les anciens journaux de Line, sa sœur mais est-ce vraiment une bonne idée ?

Cette fois encore, le journal de Ben promet au lecteur de passer un excellent moment en suivant son héros : Ben est passé maître dans l'art de se fourrer dans des situations impossibles !  Il est drôle et attachant, tout comme les personnages qui l'entourent.  Ses "aventures" font rire ou émeuvent : il est facile de se retrouver et de s'identifier aux tracas de Ben.

Que ce soit par sa forme ou par l'histoire qu'il raconte, ce roman jeunesse mérite amplement le qualificatif de sympathique.  Le ton est pétillant, vif; une question plane tout au long de la lecture : comment Ben va-t-il se sortir de ce mauvais pas ?  C'est certain : ce titre devrait plaire aux jeunes lecteurs à partir de 11 ans mais également aux plus grands.  Tous passeront un excellent moment en compagnie de Ben !



Une semaine de Saint-Valentin avec Syl


5 commentaires:

Mo a dit…

Je ne connaissais pas. Je vais tenter avec mon fils un des titres dont tu parles ("mes records nul"). Ce Ben a l'air malicieux en tout cas ! :)

Syl. a dit…

Ca me plait bien. Je viens de voir à ma biblio et il n'ont pas cette série. Il y a des tas de Bernard Friot mais pas de Ben !
Je note quand même.
Le titre va dans la semaine, je prends le lien.

christouflette a dit…

Je ne connaissais pas cet auteur et j'avais qu'après avoir lu "35 kilos d'espoir" d'Anna Gavalda. cela reste dans la même tranche d'âge ! C'est à méditer ... Merci à toi pour tes critiques ! Belle journée et à bientôt.

christouflette a dit…

Et encore merci pour le lien ... ! Bises.

Nahe a dit…

@ Mo : j'espère qu'il vous plaira, bon duo !
@ Syl : c'est drôle et tendre, ça te plairait !
@ Christouflette : merci de ton passage et belles lectures !