"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

jeudi 5 février 2015

La Fiancée américaine d'Eric Dupont

La présentation de l'éditeur :

Dans la généalogie de la famille Lamontagne, le 14 janvier 1900 est un jour à marquer d’une pierre blanche. C’est ce jour-là que fit son apparition à Rivière-du-Loup, sur les bords du grand Saint-Laurent la lointaine nièce que Madeleine-la-mère avait fait venir du New Hampshire pour donner une épouse à son fils Louis-Benjamin. Entre les deux tourtereaux, c’est le coup de foudre – ou son équivalent nordique, l’aurore boréale. L’arrivée de la belle Américaine à Rivière-du-Loup changera à jamais le destin de cette famille aux yeux sarcelle.

La Fiancée américaine est une extraordinaire saga familiale campée entre Rivière-du-Loup, Rome et Berlin. On y retrouve la genèse et le destin d’une lignée rare, peuplée d’hommes forts, de religieuses québécoises et de petites filles aux yeux bleus qui utilisent les tartes au sirop pour tuer leur frère.

Inspiré de faits bien entendu réels, ce roman célèbre la femme de façon unique. C’est un récit qu’on lit la main sur le cœur et l’esprit porté par le vent qui souffle, paraît-il, du bar de Rivière-du-Loup jusqu’au château Saint-Ange de Rome.

Avis :

Entamant son récit au début du XXe siècle, sur les rives du Saint-Laurent, avec l'arrivée de cette fiancée américaine dans la famille Lamontagne,  Eric Dupont nous propose donc de suivre, pendant plus d'un siècle, le quotidien et les péripéties, des Lamontagne.  Il nous emmenera ainsi du Québec à la vieille Europe, à travers le temps et les aléas de l'Histoire.

Si son passage à Rivière-du-Loup est plutôt bref, l'héritage et l'aura de Madeleine, la fiancée américaine, persisteront longtemps.  A commencer par Louis Lamontagne dit le Cheval, son fils, un colosse et un raconteur hors pair qui berce ses enfants d'histoires anciennes, entrecoupées de verres de gin, en lieu et place de prières.  

S'il est né dans une église un soir de Noël, Louis est plutôt tenté par les joies terrestres et ne rate pas une occasion de raconter une histoire.  Les générations suivantes prendront à leur tour le relais pour assurer la continuité familiale et par exemple, ses petits-fils correspondront entre Rome et Berlin, revenant sur leur enfance et les mystères de leur vie actuelle.

Autre illustration de la continuité familiale : les personnages sont tous des caractères entiers, hauts en couleurs, qui s'affrontent au quotidien.  Leur histoire est une saga foisonnante, savoureuse, dont il est difficile de s'extraire.  Indépendamment de la taille de l'ouvrage, plutôt volumineux, l'auteur assure le suspense et l'attente du lecteur.  Il nous réserve quelques surprises, ébauche des liens, sème quelques indices mais il faudra parvenir à la fin de l'ouvrage pour en découvrir tous les tenants et les aboutissants.  Vu le style de l'auteur, drôle et tendre, et les héros attachants, il s'agit là d'un plaisir que je vous invite à découvrir à votre tour !


3 commentaires:

Jules a dit…

Il est dans la PAL depuis sa sortie, je ne sais pas si j'oserai l'attaquer un jour!!!

Sunset Avenue a dit…

Il me tente beaucoup...la couverture est vraiment sympa en plus !

Nahe a dit…

@ Jules : il vaut la peine d'essayer, dis-toi que le plaisir de lecture est proportionnel au nombre de pages !
@ Sunset Avenue : il a tout pour te plaire, c'est certain !