"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

dimanche 31 mars 2013

La Grande Odalisque de Bastien Vivès - Mulot - Ruppert

Lecture avec PriceMinister  pour l'opération La BD fait son festival : un grand merci pour ce livre !

La présentation de l'éditeur :

Une réinterprétation moderne du mythe de la cambrioleuse féline popularisé par "Cat's Eyes" ou "La Main au collet d'Alfred Hitchcock".
    
Alex et Carole sont deux cambrioleuses de haut vol, séduisantes et sans complexes, capables d'aller chercher n'importe quel tableau dans n'importe quel musée. À la recherche d'un chauffeur, elles rencontrent Sam, une championne de moto aux multiples talents. Le trio qui vient de naitre est appelé à entrer dans la légende...

Quand l'étoile montante de la BD française s'associe à l'un des meilleurs duos de la BD indépendante pour réinventer les trois héroïnes les plus connues (et les plus sexy) de l'animation japonaise, le résultat ne peut que faire des étincelles.



Avis :


Intriguée depuis quelques temps par ce titre, j'ai profité de l'opération La BD fait son festival pour découvrir cette aventure rocambolesque de la collection Aire Libre. Dès les premières pages, le rythme est rapide et le lecteur entre directement dans l'action, en plein vol du Déjeuner sur l'herbe.
 
Carole et Alex opèrent en tandem, spécialisées dans les vols improbables. Après cette opération, elles sont contactées pour exercer leurs talents au Louvre et Carole, face à l'instabilité de sa partenaire, envisage de recruter.  Ce sera Sam, spécialiste en moto, qui viendra étoffer l’équipe.  Entre les repérages, une escapade au Mexique pour délivrer un marchand d’armes, l’entraînement de la nouvelle recrue,… peu de temps mort pour le lecteur et de raison de s’ennuyer…  Quand arrive enfin le grand final, les moyens sont lourds et le trio ne recule devant aucun sacrifice pour mener à bien sa mission…

Si j’ai beaucoup aimé le volet graphique de cet album : palette de couleurs,    découpage, …, j’ai été beaucoup moins touchée par  le récit.  L’histoire, elle, m’a un peu déçue : je n’ai pas vraiment accroché à ce trio, à leur manque d’états d’âme, à leur immoralité, …  J’ai sans doute été dépassée par les grands moyens utilisés par le gang et je suis restée un peu en marge de leurs aventures.  Dommage...

 Un grand merci à PriceMinister, en la personne de Juan Luis, pour cette lecture trépidante !

Ma note : 13/20

2 commentaires:

Jérôme a dit…

Pas du tout aimé cet album. Comme tu le dis, l'histoire est très décevante.

Nahe a dit…

C'est exactement ça : un peu vide...