"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

mardi 9 novembre 2010

Le mec de la tombe d'à côté de Katarina Mazetti


Présentation de l'éditeur :

Désirée se rend régulièrement sur la tombe de son mari, qui a eu le mauvais goût de mourir trop jeune. Bibliothécaire et citadine, elle vit dans un appartement tout blanc, très tendance, rempli de livres. Au cimetière, elle croise souvent le mec de la tombe d'à côté, dont l'apparence l'agace autant que le tape-à-l'œil de la stèle qu'il fleurit assidûment.

Depuis le décès de sa mère, Benny vit seul à la ferme familiale avec ses vingt-quatre vaches laitières. Il s'en sort comme il peut, avec son bon sens paysan et une sacrée dose d'autodérision. Chaque fois qu'il la rencontre, il est exaspéré par sa voisine de cimetière, son bonnet de feutre et son petit carnet de poésie.

Un jour pourtant, un sourire éclate simultanément sur leurs lèvres et ils en restent tous deux éblouis... C'est le début d'une passion dévorante.

C'est avec un romantisme ébouriffant et un humour décapant que ce roman d'amour tendre et débridé pose la très sérieuse question du choc des cultures.

Ou comment vivre une passion dévorante quand on n'a rigoureusement rien en commun... Ce roman tendre et cocasse a rencontré un immense succès de librairie.

Avis :

C'est tout d'abord le titre qui m'a attirée dans ce roman assez atypique. Ensuite, outre cette annonce,l'ouvrage cumule les originalités : les protagonistes, le lieu de leur rencontre, l'improbabilité de leur amour, ...

Les hauts et les bas des péripéties amoureuses de Désirée (dite la Crevette) et de Benny (surnommé le Forestier) sont plaisantes à suivre, le récit est vivant, caustique : en effet, alternativement; chacun des protagonistes livre au lecteur sa vision des épisodes de leurs rencontres. Ce qui donne une vision plutôt décalée et cocasse de l'opéra vu par Benny, du travail à la ferme envisagé par Désirée, ...

La vie de couple est plutôt agitée pour nos héros, arriveront-ils à concilier leurs univers et leurs cultures que tout oppose ?

Une lecture assez sympathique et agréable !

2 commentaires:

dasola a dit…

Bonjour Nahe, j'ai tellement aimé ce roman (et mon ami aussi) que l'on lu d'autres romans de K Mazetti en bibliothèque. Cette auteure est une jolie découverte. L'adaptation théâtrale représentée à Paris est un triomphe depuis presque un an. C'est mérité. (voir mes billets du 03/05/09, 27/09/10 et 23/12/09. Bonne après-midi.

Nahe a dit…

@ Dasola : je vais aller lire tes billets sur la pièce de ce pas !