"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

mardi 12 octobre 2010

Signoret, une vie d'Emmanuelle Guilcher


C'est un partenariat entre Blog-o-Book et les éditions Michel Lafon qui m'a offert l'occasion de diversifier un peu mon genre de lecture : je ne suis pas habituée des biographies mais lorsque cette opportunité s'est présentée, j'ai de suite tenté ma chance.

Amatrice de -bon- cinéma français, il me plaisait de découvrir cette grande actrice, personnage incontournable du genre. Un grand merci à Blog-o-Book et aux éditions Michel Lafon pour ce partenariat !



Note de l'éditeur :

Vingt-cinq ans après sa disparition, Simone Signoret reste irremplacée et irremplaçable.

Emmanuelle Guilcher n’a cessé de l’admirer dès son adolescence : « J’avais treize ans et toute l’audace des jeunes filles timides persuadées que le monde leur appartient si elles désirent lui appartenir. Simone Signoret me fascinait. J’ai décidé de lui écrire comme à quelqu’un qui m’était familier. Simone a répondu… »

Par la suite, Emmanuelle Guilcher a nourri sa passion pour cette femme, rencontrant ceux qui l’ont fréquentée, célèbres ou non. Après avoir recueilli plus de cinquante témoignages inédits, passé des heures à visionner de nouveau tous les films qu’elle a pu retrouver et enquêté durant dix ans sur les lieux foulés par les pas de son icône, elle retrace son parcours. Des ses débuts de comédienne dans la France occupée à la rencontre de sa vie avec Yves Montand, de Casque d’or à la Madame Rosa de La Vie devant soi, de l’oscar à « l’affaire Marilyn », de l’artiste à l’écrivain, elle relate les épreuves et les choix de cette femme engagée dans les grands combats de son temps, d’une « actrice dans son époque, un témoin sans pareil d’un demi-siècle fécond ».



Avis :


Emmanuelle Guilcher nous dresse dans cette biographie un portrait très complet de Simone Signoret : nous la découvrons, tour à tour, enfant, étudiante fréquentant le Flore, actrice débutante, femme amoureuse, militante, écrivain ...


L'ouvrage est bien écrit, agréable à lire, il mêle intelligemment les propos de l'auteur et les témoignages de proches, célèbres ou non. Il laisse également la parole à Simone Signoret elle-même via des extraits de ses mémoires, d'entretiens ou d'émissions. A l'occasion, c'est son alter ego, Yves Montand, l'homme de sa vie qui nous livre ses souvenirs et apporte "sa version des faits" pour enrichir le texte, lui donner un peu de vivacité et d'émotion.


Chacune des périodes de la vie de Signoret est mise en perspective, de façon magistrale, dans le contexte de l'époque : Emmanuelle Guilcher fait la part belle à l'Histoire afin de permettre au lecteur d'appréhender pleinement les événements décrits et nous livre ainsi le fruit d'un impressionnant travail de recherches.

Je voudrais également souligner une autre qualité de ce livre : tout au long de son texte, l'auteur ne tombe jamais dans le sensationnel. Elle nous livre le récit de la vie d'une personnalité célèbre, bien intéressante certes, mais réussit le tour de force de rester dans le registre de la sobriété et de ne jamais tomber dans le sulfureux. Le lecteur à la recherche d'anecdotes croustillantes sortira forcément désappointé de cette lecture. Dans le même ordre d'idées, si ce ouvrage est abondamment illustré "littérairement", les photos sont plutôt rares, si ce n'est les quelques pages centrales, et les amateurs du genre pourraient être déçus.

Pour ma part, j'ai pris beaucoup de plaisir à partager, grâce à cet excellent livre, la vie d'une comédienne et d'une femme d'exception.

Aucun commentaire: