"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

vendredi 8 octobre 2010

L'arme du silence de Sonia Elbèze



C'est grâce à un partenariat organisé par Blog-o-Book et Arcadia Editions que j'ai pu lire ce livre, je les en remercie chaleureusement.

Note de l'éditeur :

Solène vient de fêter ses 33 ans. Une femme-enfant dans un monde où l’inconscient cache ses mystères. Entre ses amis, ses amours, les générations qui la précèdent et qui ont marqué sa vie, Solène croit tout connaître de son univers.

Alex, son confident, son ami, son amour interdit détient un terrible secret. Un beau matin, Solène découvre la cruelle vérité. Face à son nouveau miroir, elle comprend enfin d’où viennent ses doutes, ses cauchemars et ses peurs.

À tous ceux qui croient que la vie est
un hasard où l’on perd son chemin…


Avis :

Ce n'est pas exactement sous les meilleurs auspices que ma rencontre avec Sonia Elbèze et les personnages de son premier roman s'est déroulée : en rupture de stock, l'éditeur nous a expédié un manuscrit en lieu et place du livre. Résultat des courses : des pages reliées avant correction, apparemment, et où les fautes foisonnent...

Je n'ai pas vraiment réussi à entrer dans l'histoire de Solène, de ses hommes et de ses amies : le début de l'histoire m'a semblé chaotique, je n'arrivais pas vraiment à m'y retrouver entre tous ces personnages. Difficile de les différencier puique tous (les personnages masculins, du moins) partagent ou ont partagé l'amour de Solène...

Autre point commun : tous les personnages sont empêtrés dans une vie qu'ils compliquent à souhait ! Ils sont coincés entre plusieurs amours, coincés par les mensonges aux amis, à la famille, coincés par des grossesses indésirables et les "enfants dans le dos" ... Dans ce chaos sentimental, leurs doutes, leurs tergiversations ne m'ont pas vraiment émue. Les seuls qui me semblent dignes de compassion sont justement ces enfants non désirés, privés de l'amour d'un père et sur une centaine de pages, ils sont plutôt nombreux ...

Quant à l'intrigue annoncée par la quatrième de couverture, le secret qui pèse sur la vie de Solène et explique ses errances, le lecteur l'attend tout au long du livre et il prend finalement bien peu de place dans l'ouvrage.

Je sors donc déçue de la lecture du premier roman de Sonia Elbèze, malgré les richesses que l'intrigue pouvait laisser supposer.

Aucun commentaire: