"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

mardi 26 octobre 2010

L'homme qui m'a donné la vie de Virginia Bart



La note de l'éditeur :
« En le regardant de nouveau s’élancer dans les vagues, je comprends que je n’ai plus peur. Ma conception ne vaut ni plus ni moins que celle des autres enfants. Surtout, je n’ai plus besoin que n’importe qui m’aime ou m’admire. Je n’aurai plus besoin non plus de jouer à l’homme que mon père n’a pas été. Je sais aussi que, plus jamais, je ne ressentirai cette émotion qui me foudroyait la poitrine quand je côtoyais des pères de famille ordinaires. Car j’ai un père. Et peu importe qu’il soit cabossé, fracassé, frénétique ou sauvage. J’ai un père. »

La France des années soixante-dix et du mouvement hippie. Un père absent et marginal. Sa fille, abandonnée. Entre le sud de la France et l’Espagne, l’histoire chaotique et forte de leur réconciliation.

Virginia Bart, née en 1972, est originaire de Sète. Elle vit aujourd’hui à Paris et travaille dans la presse. L’homme qui m’a donné la vie est son premier roman.


Avis :
Un grand merci à Babelio : c'est dans le cadre de son opération Masse Critique de septembre que j'ai pu lire cet ouvrage.
L'homme qui m'a donné la vie est un premier roman captivant : assez fin, facile et agréable à lire, malgré la simplicité du sujet traité, l'absence du père, il est difficile de le refermer après s'y être plongé. Ce petit roman nous parle des recontres entre la narratrice et le père qui l'a abandonné enfant, pour répondre à l'appel des sirènes hippies... De loin en loin, furtivement ou au fil du hasard, les liens entre père et fille se feront plus forts, ils parviendront enfin à se retrouver, à communiquer, ...
Sans sombrer dans le pathos, l'auteur nous décrit de manière sensible mais sans mièvrerie l'enfance de la narratrice, son adolescence un peu chaotique et le parcours difficile qui la conduit vers son père. Un premier roman intéressant et un auteur à suivre.


2 commentaires:

herisson08 a dit…

Il me tente bien celui ci !

Nahe a dit…

@ Hérisson08 : il est plutôt sympa !