"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

mercredi 14 juillet 2010

Sous les bruyères de Belinda Bauer




Le mot de l'éditeur :

Un angoissant jeu du chat et de la souris entre un gamin de douze ans et un tueur en série.

Steven n'a que douze ans et pourtant, il entretient une relation épistolaire avec un tueur en série... C'est le seul moyen qu'il a trouvé pour en finir avec cette histoire familiale qui lui empoisonne l'existence.

Car Steven en a assez de creuser la lande à la recherche du corps de son oncle Billy, disparu à peu près au même âge que lui. Persuadé que sa mère et sa grand-mère ne parviendront jamais à faire leur deuil, il entre en contact avec Arnold Avery, incarcéré pour le meurtre de plusieurs enfants dans la région à la même période. Pour Steven, Billy est forcément tombé entre ses griffes. C'est bien pour cela qu'il lui écrit une lettre énigmatique destinée à piquer sa curiosité. Et le stratagème fonctionne ! Le détenu lui répond, et tous deux instaurent une correspondance codée, afin de tromper la vigilance des gardiens.

Mais Steven n'imagine pas dans quel engrenage il a mis le doigt. Car Arnold Avery n'est pas seulement un meurtrier rusé et sans scrupules, il est aussi joueur et s'ennuie depuis beaucoup trop longtemps dans sa cellule...

Avis :

Dans son premier roman, Belinda Bauer réussit à mettre en place un suspense qui ne cesse de croître au fil des pages. L'angoisse est palpable et il est difficile de lâcher ce livre avant d'en connaître la fin : il m'a tenue éveillée une bonne partie de la nuit tant il m'était impossible de le refermer avant le dénouement.

Le début du livre met en place les protagonistes de l'histoire : Steven et sa famille marquée par la disparition de l'oncle Billy, Avery le tueur d'enfants et ses pulsions sordides. Peu à peu, l'auteur campe le décor et construit l'intrigue dont je ne dévoilerai rien de plus, afin de ne pas gâcher le suspense. A chaque instant, on a envie de mettre en garde Steven, de le protéger du danger, de le retenir. Un thriller très bien construit et magnifiquement efficace !

Aucun commentaire: