"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

lundi 12 juillet 2010

Seul dans la nuit de T. Jefferson Parker

Présentation du livre :

Défiguré à vie, à l'âge de neuf mois, par un père indigne qui lui a projeté au visage un verre de vitriol, il perd à vingt-quatre ans l'homme qui l'a adopté, abattu sous ses yeux alors qu'il était censé lui servir de garde du corps. Un personnage bien mystérieux que Will Trona : politicien en vue, il prétendait ne rien cacher à Joe. Et pourtant... Le jeune homme, décidé à faire payer les assassins, va découvrir que Will lui a laissé en héritage la plupart de ses amis, mais aussi les plus virulents de ses nombreux ennemis. Joe a intérêt à faire rapidement le tri, car certains individus semblent bien pressés de l'aider à rejoindre ce père qui lui manque tant. Et, comme si cela ne suffisait pas, voilà que son autre père, l'homme au vitriol, reprend contact avec lui. Il ne veut pas mourir sans avoir obtenu le pardon de son fils... Joe ne sait plus où donner de la tête. Heureusement, il y a June, la jolie animatrice de la radio, qui ne semble pas rebutée par sa cicatrice...

Avis :

Joe Trona, surnommé Acid Baby par la presse, s'en veut de n'avoir pas pu protéger son père adoptif et cherche à le venger en trouvant ses assasins. Parallèlement à cette enquête, il doit également affronter le père qui l'a vitriolé bébé et qui cherche à obtenir son pardon.

On prend plaisir à suivre l'enquête de Joe, dans sa quête de la vérité. On ressent ses remords, ses incertitudes, sa difficulté à livrer la vérité à sa mère adoptive : ce qu'il découvre lui donne une image de son père en décalage avec ses certitudes... et on se réjouit de voir la lumière entrer dans sa vie en la personne de June. Un polar envoûtant et dense !

Aucun commentaire: