Un demi-siècle de mensonges de Jean-Louis Aerts


Marilou, Emilie, Louise: trois femmes que tout sépare à commencer par les époques.  Pourtant l'inspecteur Gleisner s'interroge et ne néglige aucun fait pour expliquer les incidents qui émaillent la vie de Marilou, à commencer par l'accident de voiture qui a coûté la vie à son grand père.  Il n'en faut pas davantage pour entraîner le lecteur dans une aventure passionnante, mélange de roman policier, de saga familiale et de reconstitution historique moderne.  La première partie est évoquée dans un siècle de mensonges, du même auteur.

Autour de Marilou, le mystère est dense et les aventures s'enchaînent, de rebondissements en éclaircissements.  Le temps et les distances semblent avoir disparus, ballottant allègrement les personnages.  Héros que l'auteur n'hésite pas à malmener, les livrant aux griffes de l'Histoire et d'une sombre vengeance animée par les ressentiments de personnages un brin machiavéliques.

Sur un plan pratique, l'intrigue emmène les héros à sillonner la Belgique, je dirais, géographiquement et historiquement, redonnant vie par exemple à la Belgique Joyeuse et à l'Expo 58.  Cela confère au roman une touche savoureuse qui, personnellement, m'a beaucoup plu.





Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Challenge Amérique latine 2019

L’Île au manoir d'Estelle Faye