Lune rousse de Silène Edgar et Paul Béorn

Une lune rousse va bientôt se lever sur le petit village de Thiercelieux, en cet automne de 1848.  Lapsa et Lune y vivent depuis toujours et sont amies: ensemble, elles partagent petits bonheurs et confidences.

En ce moment, elles sont d'humeur chagrine: Lapsa s'apprête à fêter son quatorzième anniversaire, un jour qu'elle souhaite oublier car sa mère est morte en couches.  Une situation difficile à accepter, d'autant que Lapsa ignore presque tout de ses parents.  Aidée de son amie, elle se promet de mener son enquête.

Quant à Lune, elle vient d'apprendre qu'elle est promise à un notable du village, un homme sauvage et cruel.  Révoltée, elle s'apprête à fuir la ferme familiale: la nuit cachera son départ.

Pour les deux jeunes filles déterminées, le feu couve. Sous la lune qui se lève, le village s'apprête à vivre de cruelles aventures.

Adepte du jeu, j'étais curieuse de découvrir le roman basé sur la même trame.  Un peu sceptique également, je dois bien l'avouer.

Avec bonheur, j'ai découvert une ambiance tendue et compliquée à souhait : suspense, secrets de famille, suspicions, vengeances...  Le tout couplé à des personnages bien campés, adolescents révoltés, piliers de la communauté ou villageois craintifs.  

De quoi revivre les échanges mémoriaux vécus en famille lorsque "le village s'endort"...  Mais pas que !  Le récit rédigé à quatre mains par Silène Edgar et Paul Béorn est loin d'être une pâle copie du jeu: les auteurs ont lâché la bride à leur imagination pour nous emmener dans un mystère dense, relevé de fantastique et marqué de l'atmosphère si particulière du village de Thiercelieux. Une aventure à recommander !





Dup et Phooka organisent en ce moment le mois de Paul Beorn : critiques, interview, inédits, ... sont à découvrir sur le blog !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le livre des étoiles : Qadehar le sorcier (tome 1) d'Erik L'Homme

La fragilité des funambules de Verena Hanf

Cours Florence d'Emmanuelle Uzan & Pascal Valty