Été, quelque part, des cadavres de Yeon-Son Park


Lecture en partenariat avec Masse Critique: merci à Babelio et aux éditions Matin calme.

Victime de ses réveils tardifs, Musun est désignée volontaire par sa famille et chargée de tenir compagnie à la grand-mère, veuve depuis peu.  Voilà donc la jeune fille perdue au milieu de la campagne coréenne.  Loin de Séoul, de la technologie moderne et de ses amies.

Pour tuer le temps, elle cherche à déchiffrer une carte au trésor qu'elle a dessinée des années plus tôt et découvre ainsi une étrange affaire de disparitions non résolue, vieille de quinze ans. 

Commence alors une improbable enquête au milieu de nulle part, mélange de souvenirs d'enfance, d'interrogatoires atypiques et de surveillances des voisins.  Le tout rehaussé des traditions coréennes, de la culture propre au village, du caractère bien trempé des héros...  Un mystère bien construit en toile de fond, rien ne manque.  Une agréable découverte et un vrai bonheur de lecture !


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le livre des étoiles : Qadehar le sorcier (tome 1) d'Erik L'Homme

La fragilité des funambules de Verena Hanf

Cours Florence d'Emmanuelle Uzan & Pascal Valty