"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

jeudi 5 mars 2015

La route des coquelicots de Biefnot-Dannemark

La présentation de l'éditeur :

Olena, qui vient d’Ukraine, a vingt-sept ans et le grand rêve d’une vie meilleure. En 1992, sans papiers, elle travaille à La Moisson, une maison de retraite du Nord-Pas-de-Calais où règne une certaine fantaisie. Ce que l’on sait d’elle, c’est qu’elle est pleine d’espoir, de courage  – et qu’elle sourit. Parmi les pensionnaires de La Moisson, il y a la tendre Lydie. Il y a l’altière Flora, autrefois danseuse, et l’intransigeante Henriette. Il y a Charles le sage et Théo le séducteur, qui n’oublie pas qu’il a été coiffeur.

À la faveur d’un épisode sentimental qui bouleverse la maisonnée, Olena, au volant d’une Opel pas toute jeune, va traverser l’Europe avec ces trois vieilles dames et sa petite fille. C’est le début d’une épopée émouvante, haletante et souvent drôle, durant laquelle ces cinq femmes vont découvrir que l’amour ne connaît pas de frontière et qu’il n’y a pas d’âge pour commencer une vie nouvelle. En route pour Lisbonne ! En passant par Berlin, la frontière polonaise, Nuremberg, Sète, Madrid…

Avis :

Avril 1992 : La Moisson est une maison de retraite du Nord-Pas-de-Calais.  Elle abrite une vingtaine de pensionnaires dans une ambiance familiale.  Flora, Lydie et Henriette y vivent, faisant cohabiter avec plus ou moins de bonheur leur âge, leur caractère et leur histoire.  Bien sûr, quelques frictions peuvent surgir; pourtant dans l'ensemble, cheveux blancs et cheveux gris s'accordent avec bonheur .

La Moisson, c'est aussi Olena, une jeune réfugiée sans papiers, en quête d'une vie meilleure.  Les siens sont loin : son mari au Portugal, sa fille en Ukraine mais Olena sourit.  Toujours !  Elle sait qu'un jour viendra où la famille sera réunie et elle ne cesse d'espérer. 

Aussi, lorsque le destin lui donne la possibilité de prendre la route et de les rejoindre, ne serait-ce que pour quelques heures, elle n'hésite pas un instant à traverser l'Europe sans papiers, emmenant à sa suite Henriette, Lydie et Flora.  Commence alors un road-trip un peu fou à travers l'Europe !

De Cambrai à Lisbonne, en passant par Berlin, la route est bien longue.  Pourtant, à la suite d'Olena et de ses compagnes, le temps passe vite, trop vite.  La route des coquelicots est un voyage qu'on aimerait prolonger, tant il engendre la bonne humeur.  

Sous la plume conjointe de Véronique Biefnot et Francis Dannemark, optimisme et joie de vivre sont de mise.  Peu importent l'âge et les soucis, la vie est une aventure merveilleuse dont il faut se réjouir.  Chaque matin, la page est blanche et tout est à construire. Les héroïnes de La route des coquelicots nous montrent l'exemple, pensionnaires de La Moisson en tête !  Les auteurs nous livrent ainsi une belle leçon de vie, en nous entraînant dans un périple mouvementé mais enchanteur, y semant de petites perles inestimables : des petits bijoux faits de souvenirs joyeux, de solidarité, d'espoir. 

Parmi les trésors enfouis dans ce roman, j'ai personnellement apprécié de visiter à nouveau grâce à la lecture quelques lieux connus, en retrouvant, comme par magie, l'ambiance ou la saveur à travers un détail évoqué sur le chemin de nos héroïnes.  Une pâtisserie ou un parc, par exemple, m'ont rappelé quelques souvenirs de voyage, une expérience inattendue d'autant plus agréable !

C'est évident, le voyage m'a beaucoup plu : folie douce de l'expédition, poésie du texte, optimisme ambiant, ...  sont autant d'atouts à mettre au crédit de ce récit et de ses auteurs.  N'hésitez pas à tenter l'aventure à votre tour, le livre sort aujourd'hui en librairie et s'accorde à merveille avec le doux soleil printanier qui nous enchante actuellement.  Ou peut-être est-ce l'inverse ? 

4 commentaires:

Syl. a dit…

Ce titre circule chez les copines et je l'ai noté.
Bise Nahe !

christouflette a dit…

Merci à toi pour ce petit résumé ! Cela me donnes bien envie de le lire ... mais en même temps, j'en ai tout un tas qui n'attend que cela. Belle journée et à bientôt.

christouflette a dit…

Merci à toi pour ce petit résumé ! Cela me donnes bien envie de le lire ... mais en même temps, j'en ai tout un tas qui n'attend que cela. Belle journée et à bientôt.

paikanne a dit…

J'ai aussi été conquise par cette belle route...