"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

lundi 30 mars 2015

Harry Potter and the Philosopher's Stone by J.K. Rowling

Le résumé de l'éditeur :

Harry Potter has never even heard of Hogwarts when the letters start dropping on the doormat at number four, Privet Drive. Addressed in green ink on yellowish parchment with a purple seal, they are swiftly confiscated by his grisly aunt and uncle. Then, on Harry's eleventh birthday, a great beetle-eyed giant of a man called Rubeus Hagrid bursts in with some astonishing news: Harry Potter is a wizard, and he has a place at Hogwarts School of Witchcraft and Wizardry. An incredible adventure is about to begin!

Avis : 

Harry Potter est un jeune orphelin recueilli par son oncle et sa tante ; il vit dans le placard sous l’escalier et est tout juste toléré dans la famille.  Lorsqu’une lettre arrive pour lui, c’est un événement et lorsque son oncle la lui confisque sans qu’il puisse en prendre connaissance, Harry se pose bien des questions.  Dans les jours qui suivent, d’autres lettres arrivent mais Harry ne parvient toujours pas les lire.  C’est finalement un géant, Hagrid, qui viendra lui remettre en mains propres, le jour des 11 ans du jeune garçon, la mystérieuse missive : Harry apprend alors qu’il est un sorcier et qu’une place lui est réservée à Poudlard, l’école de magie et de sorcellerie.  Pour Harry, la promesse d’une nouvelle existence apparaît ; il n’aurait pas rêvé mieux comme cadeau d’anniversaire !


Pour le challenge Une lecture V.O chaque mois d'Ellielivre, j’ai choisi de poursuivre avec la saga Harry Potter dont je n’avais jamais lu les premiers tomes en V.O. : l’aventure est toujours agréable, dans un monde si particulier, au vocabulaire parfois farfelu et en compagnie de héros si attachants !




Challenge Une lecture V.O chaque mois avec Ellielivre : Mars

2 commentaires:

Sunset Avenue a dit…

L'expo Harry Potter m'a terriblement donné envie de relire le premier tome en anglais également :)

Nahe a dit…

Je te comprends, mon fils rentre de Londres et d'une visite aux studios...