"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

samedi 21 septembre 2013

Isabel Dalhousie : L'air d'été est rempli de promesses d'Alexander McCall Smith







La présentation de l'éditeur : 

Lorsqu’un tableau de Nicolas Poussin est volé à un riche propriétaire foncier, celui-ci demande à Isabel Dalhousie, philosophe et directrice de la Revue d’éthique appliquée à Édimbourg de l’aider. Elle y consent, malgré les protestations de son mari Jamie. Tout en enquêtant sur le vol de l’œuvre d’art, elle est obligée de faire face aux problèmes de tous les jours. Elle se demande si elle devrait encourager son fils Charlie, chez qui se manifestent les premiers signes d’un génie mathématique. En même temps, Isabel hésite à aider son ami Eddie, confronté à des problèmes d’amour et de santé. Cet été encore, malgré ses doutes et les changements qui se produisent, Isabel parvient à tenir ses promesses.

Avis


Propriétaire d'une revue de philosophie, Isabel Dalhousie vit à Edimbourg avec Jamie, son mari et Charlie, son petit garçon de bientôt quatre ans.  Disposant de son temps à sa guise, elle  partage ses journées entre sa famille, son travail et ses proches.  

A l'occasion, elle dépanne volontiers Cat, sa nièce, la remplaçant derrière le comptoir de son épicerie.  Connue pour sa disponibilité et son bon sens, Isabel est fréquemment sollicitée pour un conseil ou un coup de main.  Cette fois, c'est le vol d'un tableau de maître qui monopolise son attention et la conduit à porter secours à un riche propriétaire écossais. 

Outre l'enquête qui occupe Isabel, l'auteur aborde également les relations familiales, l'éducation des enfants, l'orientation sexuelle ...  Car ici, l'enquête ne monopolise pas toute l'attention de l'héroïne; les inévitables tracas du quotidien sont également présents : de façon très réaliste, Isabel doit concilier vie privée, vie professionnelle et "investigation".  Impossible de mettre sa vie entre parenthèses :  mari et enfant se rappelant à son bon souvenir. 

C'est sans doute cette proximité qui rend cette héroïne si sympathique : Isabel est une jeune femme ouverte, rassurante; elle excelle à rassurer, à trouver les mots qu'il faut.  Emplie d'humanité, elle forme avec Jamie un couple charmant; au cœur d'Edimbourg, ils mènent un mode de vie bien plaisant.  Leur rythme de vie et leur environnement créent autour de ce roman une atmosphère bien particulière, lui conférant un charme un peu désuet.

Autre particularité de cette série, la philosophie y est très présente, tout comme le dialogue : confrontée à des choix quant à la conduite à adopter face à un auteur, par exemple, Isabel pèse soigneusement le pour et le contre, s'interroge sur les conséquences de ces actes, ...  Au fil de la journée (et de l'enquête), de nombreuses interrogations surgissent, nées de la plus petite contrariété, de la moindre action à envisager.  Il en va ainsi d'une lettre à rédiger, de sandwiches au concombre oubliés, ...  Fréquemment, notre héroïne est en proie au doute, se plonge dans des réflexions philosophiques, tentant de déchiffrer la nature humaine. 


Ce sont sans doute ces caractéristiques qui rendent cette héroïne sympathique, proche de son lecteur.   Y ajoutant la subtilité et un cadre écossais très attirant, Alexander McCall Smith nous propose un roman où les relations humaines et le dialogue prennent le pas sur l'intrigue, tout en gardant intact le plaisir du lecteur.  Un grand merci aux éditions des Deux Terres pour cette excellente découverte,  en partenariat !

3 commentaires:

Syl. a dit…

Certainement une lecture intéressante, mais il faut faire des choix... si je pouvais lire tout ce qui me fait envie !!!
Bon dimanche

Nahe a dit…

C'est un peu frustrant, se dire qu'on ne pourra pas lire tout ce qui nous fait envie...

Manu a dit…

Je l'ai aussi reçu et mon billet paraîtra bientôt mais je suis loin d'avoir ton enthousiasme. A l'inverse de toi, je n'ai pas trouvé la vie d'Isabel si plaisante et sympathique mais au contraire bien ennuyeuse !