"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

vendredi 13 avril 2012

Sérum : Saison 1 - Episode 1 d'Henri Loevenbruck et Fabrice Mazza


Résumé de l'éditeur :

1773 : MESMER INVENTE L’HYPNOSE
1886 : FREUD INVENTE LA PSYCHANALYSE
2012 : DRAKEN INVENTE LE SÉRUM


Une injection.
Sept minutes pour accéder au subconscient d’Emily Scott.
Un carnet pour décrypter ses visions fantasmagoriques.
Quelques jours pour empêcher le pire.

Mais quand les morts suspectes se multiplient, le NYPD se pose une question : Arthur Draken est-il un psychiatre de génie ou un dangereux criminel ?

Avis :

Innovante et originale, la série policière Sérum, rédigée conjointement par Henri Loevenbruck et Fabrice Mazza, veut transporter son lecteur comme il l’est par les séries télévisées et l’impliquer dans l’enquête en cours. Trois saisons ont été prévues et les six épisodes de la première saison seront publiés à raison d’un roman par mois.

Tout commence avec une course poursuite dans New York : aux abois, une jeune femme tente visiblement d’échapper à ses poursuivants par tous les moyens … Au terme d’une fusillade dans le Brooklyn Museum, on la retrouvera inconsciente, une balle dans la tête, dans le parc de Fort Greene.

Dénommée Emily Scott par les enquêteurs, la jeune femme a perdu la mémoire et a totalement oublié qui elle était. Elle semble pourtant avoir des révélations importantes à faire.

Lola Gallagher est détective au 88e District, elle a beaucoup de mal à concilier sa vie professionnelle et sa vie familiale. Chargée de l’enquête, face à la pauvreté des indices et à l’urgence de la menace qu’elle devine, elle se tourne vers Arthur Draken, un psychiatre aux méthodes peu académiques …

Chapitres courts, action, flashcodes, parutions des épisodes à intervalles calculés, … Rien n’est laissé au hasard et, d’entrée de jeu, le lecteur est captif, happé par le récit et par le suspense qui s’en dégage.

Dès les premières pages du roman, j’ai été emportée par l’action narrée. L’écriture des deux auteurs est efficace, très visuelle, axée sur la réalité du terrain. L’univers des héros nous est décrit et le récit alterne la réalité des uns et des autres, ce qui confère au roman un fort dynamisme et donne au lecteur l’envie d’en découvrir davantage. En refermant l’ouvrage, je me suis dit « quoi ? déjà ! », tant les questions en suspens sont nombreuses et l’action prenante, interrompue au mauvais moment !

Afin de rendre encore plus réaliste l’univers du roman, des flashcodes sont disséminés dans l’ouvrage, ils permettent notamment d’écouter des titres en parallèle avec la lecture. Il est également possible de découvrir la série et son ambiance via le site Sérum Online, des bonus y sont disponibles.

Un grand merci aux éditions J'ai lu pour cette découverte addictive!

7 commentaires:

Jérôme a dit…

Une série rédigée à la manière des séries télé ? Pourquoi pas. Maintenant j'ai du mal avec les écritures à 4 mains. Mais si c'est bien fait ça peut valoir le coup d'oeil.

sybille a dit…

Les avis sur ce livre fleurissent sur la blogosphère ! j'ai très envie de le lire du coup :)

latite06 a dit…

Je l'ai vu samedi à la librairie, j'aurais dû le prendre !
A noter pour un prochain achat :-)
Bonne journée !!

Nahe a dit…

@ Jérôme : Il faut tenter le coup...
@ Sybille : une chouette expérience !

Le cottage de Myrtille a dit…

Je trouve très intéressant ce livre en quelque sorte interactif. A tenter prochainement ! J'ai lu Le Testament des siècles d'Henri Loevenbruck et j'avais beaucoup aimé. Bon week-end :-)

Ys a dit…

Je vais le tenter rien que pour découvrir le principe de cette série.

Nahe a dit…

@ Le cottage de Myrtille : Il devrait te plaire alors, bonne lecture !
@ Ys : bonne lecture !