"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

jeudi 5 avril 2012

Le journal intime de Georgia Nicolson : Mon nez, mon chat, l'amour et ...moi de Louise Rennison



Le résumé de l'auteur :

Georgia Nicolson a 14 ans et trouve que sa vie est un enfer! Son chat se prend pour un rottweiler, son père voudrait aller vivre en Nouvelle-Zélande, sa mère porte des jupes trop courtes pour son âge, sa meilleure amie ne perd pas une occasion de lui casser le moral et le garçon le plus canon du quartier sort avec une cruche aux oreilles décollées au lieu de comprendre que Georgia est la femme de sa vie. Enfin, s'il n'y avait que ça, elle pourrait survivre, mais il y a cette chose gigantesque au milieu de son visage : son nez !

Avis :

Découverte grâce à Argali, Georgia Nicolson est une héroïne fantasque et attachante. Adolescente, elle nous relate dans ce journal intime sa vie quotidienne, ses joies et ses petits tracas. Ses amies, sa famille, son physique, ses amours, … sont autant de sujets qui sont abordés ici. L’ensemble est savoureux, drôle et décalé.

Georgia nous rappelle les adolescentes que nous avons été ou celles que nous côtoyons. Inégalable pour se mettre dans des situations impossibles, affublée d’un chat retourné à l’état sauvage, d’une petite sœur qui a l’art de mettre les pieds dans le plat, Georgia n’a pas que des atouts de son côté…

Imaginez-la à une soirée déguisée en olive farcie, en virée avec ses copines et se faisant passer pour une Française, ... Sans parler de la rituelle opération destinée à masquer le béret de son uniforme scolaire! Vous aurez ainsi un aperçu de son quotidien qui est loin d’être triste.

Envers et contre tout, elle assume ses bourdes et nous offre ainsi des moments de franche rigolade en sa compagnie, un peu déjantée !

8 commentaires:

Jérôme a dit…

Le journal intime, c'est devenu un grand classique en littérature jeunesse. Tant que la qualité reste au rendez-vous, ça ne me dérange pas mais il ne faudrait pas que la surproduction de textes de ce genre entraîne une certaine médiocrité.

Syl. a dit…

Je l'avais déjà noté !!!
Je vais me la réserver pour les vacances.

Manu a dit…

Je l'ai acheté en anglais dans un de mes grands espoirs de me remettre à lire en VO. Et résultat, il attend :-/

sybille a dit…

Je les ai lu étant plus jeune et j'en étais totalement fan :)

Morgouille a dit…

Aaaah, l'olive fourrée !!! Un grand classique chez moi ! Le film commence par cette scène d'ailleurs, et il est vraiment savoureux, lui aussi. Je lisais Georgia quand j'avais 12 ans, maintenant que ma soeur a cet âge-là et commence à les lire, je m'y remets... et je ris toujours autant !
Bon amusement si tu lis la suite ! =)

Nahe a dit…

@ Jérôme : c'est toujours le risque... Ici, le résultat est très sympathique.
@ Syl : tu devrais apprécier !
@ Manu : peut-être l'occasion de l'en sortir...
@ Sybille :Je comprends ^^
@ Morgouille : Merci, je pense que je vais suivre ^^

argali a dit…

Contente qu'il t'ait plu. Ainsi il te rappelle l'ado que tu as été... ;-)

Nahe a dit…

Tu ne crois pas si bien dire ^^