"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

mardi 28 février 2012

Un roman américain de Stephen Carter

















Lecture en partenariat avec Livraddict et les éditions Robert Laffont: un grand merci à tous deux pour ce livre passionnant !



Le résumé de l'éditeur :

Été 1952, Martha's Vineyard. Vingt hommes se réunissent dans le plus grand secret. Politiciens, avocats, hommes d'affaires, universitaires, Blancs et Noirs, ils sont l'élite de l'Amérique. Ce soir-là, ils signent un pacte diabolique destinéà manipuler le président des États-Unis pour les décennies à venir...

Deux ans plus tard, au coeur de Sugar Hill, par une nuit glaciale de février, à la sortie d'une réception huppée, le jeune écrivain noir Eddie Wesley tombe sur un cadavre. Lequel cadavre agrippe entre ses mains une étrange croix inversée. Qui a tué ce riche avocat blanc croisé quelques heures plus tôt à la fête ? Que signifie cette croix ?

Alors que la curiosité d'Eddie commence à déranger, sa petite soeur, Junie, promise à un brillant avenir à la Cour suprême, s'évanouit brusquement dans la nature. Quel est le lien entre cette disparition, le meurtre de l'avocat et le complot visant à contrôler le président des États-Unis ?

Avis :

En compagnie d’Eddie Wesley, un jeune noir qui rêve d’écriture, Stephen Carter nous narre vingt années de l’histoire de “l’obscure nation”, cette élite noire de Harlem, composée de politiciens, d’hommes d’affaires, d’avocats, ... Des débuts de Kennedy au désaveu de Nixon, l’auteur nous livre ici une fresque passionnante qui mêle la fiction à la réalité, venant appuyer de l’actualité de ces deux décennies le « périple » d’Eddie.

Jeune journaliste dans les années cinquante, Eddie aspire à devenir écrivain. Il rêve également d’épouser Aurelia. Celle-ci lui préférant Kevin Garland, la soirée des fiançailles sonne le glas pour Eddie. A plus d’un titre d’ailleurs : c’est au cours de cette soirée qu’il découvrira le cadavre de Philmont Castle, un homme d’affaires dont le meurtre le hantera pendant de longues années. Découverte sur le corps inanimé, une mystérieuse croix inversée guidera sa quête de la vérité et l’amènera à poser des questions qu’il vaudrait mieux taire. Parallèlement à cette recherche, la disparition de sa jeune sœur Junie le poussera à remuer ciel et terre pour faire éclater la vérité. En coulisses, Aurelia mène de pareilles recherches, intriguée par les curieuses et soudaines disparitions de celui qu’elle a épousé. Les anciens amants réussiront-ils à faire toute la lumière sur cette sombre affaire qui semble même concerner le plus haut niveau de l’état américain ? A quel prix ?

Plus qu’un thriller, Stephen Carter nous propose un roman mêlant suspense, analyse politique et étude de société. Les protagonistes sont légion et il m’a plu de les côtoyer au fil de ces décennies plutôt mouvementées, revisitant grâce à cette lecture l’actualité des années cinquante à septante. Prise par la narration et par le style fluide et agréable de l’auteur, j’ai suivi avec intérêt les déboires d’Eddie et d’Aurelia au sein de cette « obscure nation ». Un grand merci à Livraddict et aux éditions Robert Laffont pour cette lecture enrichissante.

Logo Livraddict

4 commentaires:

Jérôme a dit…

Un titre qui pourrait me plaire...

Nahe a dit…

J'ai vraiment passé un bon moment, je t'en souhaite autant !

Manu a dit…

Ce roman a déjà attiré mon attention en librairie. Je me demande si c'est le même auteur qui a écrit "La dame noire".

Nahe a dit…

Tout à fait, "Un roman américain" fait partie de la saga Elm Harbor dont "Echec et mat" et "La dame noire".