"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

lundi 13 février 2012

Arlette d'Olivier Cabiro

Lecture en partenariat avec News Book et Les Editions Arléa, un grand merci pour cette découverte.

Résumé de l'éditeur :

C’est l’histoire d’un homme et d’une femme qui vivent une passion amoureuse de six mois et mettent vingt ans à s’en défaire.

Arlette est danoise, Olivier français, et ils se rencontrent au Pakistan. Jeunes, mariés chacun de son côté, ils s’attirent et s’aiment dans un conte de fée pour expatriés. Mais Olivier part pour un autre pays. Dès lors, incapables de chasser le souvenir de leur passion autant que d’unir leurs existences, ils se jettent dans des vies qu’ils voudraient flamboyantes mais qui tracent de dangereux méandres.

Avis :

Employé par une banque prestigieuse, Oliver est envoyé au Pakistan et y coule une existence paisible et dépaysante tandis que son épouse Maria poursuit des études en France. Quand il rencontre Lars et Arlette, un couple de jeunes Danois, il tombe immédiatement sous le charme de la jeune femme. L’attirance est réciproque et Arlette et Olivier ne tardent pas à succomber à la passion qui les habite.

Officiellement, Olivier est le meilleur ami de Lars et d’Arlette. Lorsque Lars est retenu par son travail de biologiste marin, il est chargé de tenir compagnie à la jeune femme et les amants tirent parti de cette situation ambigüe. Sans vraiment se cacher, le couple fréquente les soirées des expatriés mais leur liaison n’est pas vue d’un très bon œil et Olivier est rapidement muté au Bengladesh.

Ce roman, raconté par Olivier, est la chronique de sa passion pour Arlette : vingt ans durant, du Pakistan à Paris, en passant par le Danemark, leur histoire est constituée de rencontres furtives, de lettres, d’appels au bout du monde…

Dans un premier temps, le quotidien leur est favorable, facile, un univers paradisiaque sous le soleil. Même avec le mari d’Arlette dans les parages... Vient ensuite le retour en France mais ils gardent contact de façon épisodique.

Le récit est plaisant, agréable et facile à lire. Les phrases semblent couler toutes seules et l’aventure se poursuit. Olivier est un personnage sympathique : insouciant, cynique, léger. De son côté, Arlette est une jeune femme séduisante et chaleureuse. J’ai pris plaisir à suivre le périple d’Olivier, son retour à la « vie normale », ses errances, sa recherche d’un emploi, … avec Arlette toujours présente ou proche.

Sous la plume d’Olivier Cabiro qui signe ici son premier roman, le propos est léger, à l’image de son héros, fluide ; un auteur que j’ai découvert avec bonheur ! Je remercie News Book et Les Editions Arléa pour cette lecture plaisante.

Aucun commentaire: