Animus d'Antoine Revoy


Une plaine de jeux au cœur de Kyoto: Hisao et Sayuri y passent le temps en rentrant de l'école.  Lorsqu'ils font la connaissance d'un étrange garçon masqué, le terrain de jeu prend un tout autre visage.

Dans le même temps, le commissaire Koyasu fait face à une énième disparition d'enfants: depuis des années, le tableau des disparus ne cesse de s'agrandir et la police n'a aucune piste.

Rapidement les deux histoires s'entremêlent, plongeant le lecteur dans un mystère dense, teinté de fantastique et de traditions japonaises.

Oscillant entre les deux scènes, le suspense reste entier: l'ambiance est inquiétante, les jeunes héros ne manquent ni de courage, ni de ressources.  Le récit est fluide, captivant, mélange de manga et de bande dessinée européenne.  Une lecture addictive, intrigante jusqu'à l'épilogue.
 




Commentaires

Hilde a dit…
Je serais curieuse de feuilleter ce manga ! J'aime bien quand ça évoque les traditions ou les légendes japonaises.
rachel a dit…
Cela semble etre un tres bon polar japonais...;)

Posts les plus consultés de ce blog

Le livre des étoiles : Qadehar le sorcier (tome 1) d'Erik L'Homme

La fragilité des funambules de Verena Hanf

Cours Florence d'Emmanuelle Uzan & Pascal Valty