"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

mercredi 10 septembre 2014

Simon, Anna, les lunes et les soleils de Verena Hanf

Lecture en partenariat : un grand merci à Francis Dannemark pour cette découverte.

Le résumé de l'éditeur :

Lorsque sa compagne le quitte brutalement et sans explication, Simon s’effondre. Il décide alors d’aller passer quelques jours dans le village alsacien où il a vécu les moments les plus heureux de son enfance. C’est là qu’il fait la connaissance d’Anna, venue mettre de l’ordre dans un passé douloureux. Bientôt, la neige se met à tomber et la machine des souvenirs s’éveille. Simon écoute l’histoire d’Anna, qui le distrait de sa souffrance. Ils ignorent l’un et l’autre que ce récit va mettre au jour le ressort caché de leurs existences – et peut-être leur offrir une vie nouvelle. 

Avis :

Un retour sur le lieu des vacances de son enfance.  Voici la solution que Simon a trouvée pour surmonter une séparation douloureuse : tout laisser derrière lui et faire une pause, direction la vallée de Munster.  

L’hôtel existe toujours, il a été rénové et une jeune femme au rouge à lèvres fascinant y accueille Simon.  L’endroit est plutôt calme, au lendemain des fêtes de fin d’année.  Une seule cliente y séjourne.  Au fil des jours et du mauvais temps, Simon fait sa connaissance : Anna est venue vider la maison de sa mère aujourd’hui décédée.  Un travail de mémoire qu’elle évoque devant Simon, livrant tout doucement, parfois à contrecœur, l’histoire de sa famille.  

Peu à peu, le jeune homme voit sa souffrance s’éloigner et se pique au jeu, intéressé par le récit d’Anna.  En parallèle, il se découvre sensible au charme de sa jeune hôtesse, captivé par ce rouge à lèvres dont la couleur varie au gré des jours.


Dans un texte émouvant, marqué par la beauté de l’Alsace en hiver, Verena Hanf évoque la rencontre de deux solitudes subies.  Simon est seul, sa compagne l’a quitté.  Anna revient dans la maison de son enfance, elle est curieuse de ses origines mais désemparée face à la disparition de sa mère.  Devant la douleur et le mal-être, l’auteur met en scène des personnages profondément humains, marqués par nos petits travers. 

Anna et Simon sont pudiques et touchants.  A cran et rapidement susceptibles, ils se livrent par petites touches, se trouvant confrontés aux mystères, voire aux mensonges.  De manière inattendue, le poids du passé se fait ressentir, il impose sa patte à la destinée des protagonistes.  Jouant sur une fin inédite, l’auteur nous offre ici un texte intimiste et délicat, relevé d’une pointe d’humour ; un joli récit à découvrir à votre tour.

challenge rl jeunesse
Challenge 1 % de la rentrée littéraire : 4/6

5 commentaires:

Syl. a dit…

Je ne dis pas non ! Ça m'intrigue.
Noté !

coinlectureheloise a dit…

J'ai découvert l'auteur grâce a ta chronique, merci !

Nahe a dit…

@ Syl : Ce titre devrait te plaire.
@ Héloïse : Je pense que ce sera une bonne découverte !

Yv a dit…

Je viens de le finir et si parfois, on frôle le déjà-vu déjà-lu, Verena Hanf s'en sort toujours grâce à son écriture et à la sympathie que dégagent ses personnages et à l'ambiance qu'elle sait créer. Son roman précédent Tango trnquille était très bien aussi

Nahe a dit…

@ Yv : je vais noter ce titre alors !