"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

dimanche 24 août 2014

Moi, empereur du Sahara de Jean-Jacques Bedu

Lecture en partenariat : un grand merci à Gilles Paris pour cette découverte.

La présentation de l'éditeur 

« De Mogador à Tombouctou, tout le Sahara savait qu’un fêlé avait débarqué au Cap Juby, un homme très riche… »

Après avoir fait les quatre cents coups entre casinos, cabarets, demi-mondaines et Jockey Club, Jacques Lebaudy, richissime héritier des Sucres Lebaudy, décide de conquérir un empire, à l’instar de cet Antoine de Tounens qui avait fondé le royaume de Patagonie. Il jette son dévolu sur la pointe septentrionale de l’Afrique où il débarque le 18 juin 1903, s’autoproclamant Jacques 1er, empereur du Sahara… Cette folle équipée, qui sèmera la panique au sein de toutes les chancelleries, fera de lui le personnage le plus ridicule de la Belle Epoque.

Un grand roman d’aventures tragi-comiques, qui nous entraîne sur fond de conquête coloniale dans les tribulations d’un singulier mégalomane. Une histoire rocambolesque et pourtant véridique qui a valu à Jean-Jacques Bedu le prix Pierre Benoit du roman romanesque.

Avis 

Etablie grâce aux Sucres du même nom, la famille Lebaudy est pour le moins célèbre à la fin du XIXe siècle : malheureusement, ce sont surtout les faillites, la ruine des investisseurs et les frasques qui marqueront les esprits. 

Marqué par le destin de son père malmené par des épargnants ruinés, Jacques Lebaudy entend redorer le blason familial et montrer la grandeur de la France. 

Il décide de devenir empereur du Sahara après avoir découvert l’exemple d’Antoine de Tounens, roi des Auracans et des Patagons.  Au mépris de toute prudence diplomatique, il monte donc une expédition destinée à l’établir comme Jacques Ier et à bâtir un empire colossal, on ne peut plus mégalomane.

A la lecture du texte de Jean-Jacques Bedu, il est difficile de s’imaginer qu’il s’agit là d’une histoire vraie.  Tant la folie du personnage, et du reste de sa famille d’ailleurs, est effarante !  Tout comme ses projets pharaoniques et les entreprises qu’il met en œuvre pour y arriver…  La construction de Troja ou encore de Lebaudyville, la recherche du gène responsable des coups de soleil, la violence manifestée envers sa compagne n’en sont que quelques exemples.


Loufoque, mégalomane, paranoïaque , … les qualificatifs ne manquent pas pour décrire Jacques Lebaudy et l’auteur s’y entend à mettre en scène ce personnage hors du commun et sa dangereuse folie !  Avec beaucoup d’humour, il donne vie au délire de Lebaudy dans une épopée délirante, un brin effrayante par sa réalité.

1 commentaire:

Jérôme a dit…

Un personnage comme j'aime en découvrir de temps en temps !