"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

mercredi 30 octobre 2013

La Dame en noir de Susan Hill

La présentation de l'éditeur :

Angleterre, début du XXe siècle. Par un mois de novembre froid et brumeux, Arthur Kipps, jeune avoué londonien, est dépêché dans le nord du pays pour assister aux funérailles d'Alice Drablow, 87 ans, puis trier ses papiers en vue d'organiser sa succession.

À Crythin Gifford, village où Kipps pose ses valises, les habitants lui battent froid dès qu'il prononce le nom de feue Mme Drablow, unique occupante du Manoir des Marais, demeure isolée, battue par les vents et située sur une presqu'île uniquement accessible à marée basse.

Lors de l'inhumation, dans une église quasi déserte, Arthur remarque la présence, un peu en retrait, d'une femme tout de noir vêtue, le visage émacié, comme rongée par une terrible maladie. Il l'aperçoit ensuite dans le cimetière, mais elle s'éclipse avant qu'il ait le temps de lui parler...

Cette femme en noir, Arthur la verra de nouveau aux abords du manoir, une fois qu'il s'y sera installé pour commencer son travail. Mais se produisent alors nombre de phénomènes mystérieux qui ébranleront le jeune homme et feront vaciller sa raison...

Comme il l'apprendra peu à peu, une malédiction plane sur ces lieux...

Avis 

Pressé par sa famille de raconter une histoire de fantômes lors de la veillée de Noël, Arthur Kipps refuse obstinément et se ferme de façon incompréhensible pour ses proches.  Pourtant, cet événement l'amène à réfléchir et il décide de livrer, à la manière d'un testament, les tragiques moments qu'il a vécus il y a bien des années.

Alors jeune avoué, il avait été envoyé à  Crythin Gifford afin de régler la succession de Madame  Drablow.  Dès son arrivée, le décor est planté :  la maison est plutôt isolée; à son évocation, les villageois deviennent muets et fuient tout contact; une mystérieuse femme en noir assiste aux obsèques désertées par le reste du village, ... 

Désireux de mener à bien au plus vite la mission qui lui a été confiée, le jeune Arthur Kipps décide de loger dans la maison, évitant ainsi de fastidieux déplacements.  Peu à peu, il découvre l'étrange atmosphère du manoir et la malédiction qui l'entoure...


Dès le début de ce roman, Susan Hill installe une ambiance pesante et angoissante : apparitions de la dame en noir, bruits inquiétants, manoir isolé par la marée, ...  Peu à peu, la tension monte et à l'instar du héros, le lecteur se sent lui aussi pris au piège.  Je ne le rattacherais pourtant pas la catégorie des thrillers, comme le mentionne la couverture.  Passé ce détail, j'ai beaucoup apprécié cette lecture, sans frissonner pour autant.  L'auteur excelle à rendre l'atmosphère lourde qui règne sur le Manoir du Marais : l'histoire est intéressante à suivre, l'époque bien rendue et le thème habilement mené.  Un roman fantastique qui devrait plaire aux amateurs de fantômes...












Challenge Halloween de Lou et Hilde

8 commentaires:

Sunset Avenue a dit…

Il a l'air vraiment intéressant ce livre ! Amatrice de fantômes que je suis...

Hilde a dit…

J'ai malheureusement grillé les étapes car j'ai vu (et apprécié) le film mais je pense que ça me plaira quand même de le lire, dans quelques temps rien que pour l'ambiance.

Valeriane a dit…

Aaah il a l'air pas mal ce bouquin!

Manu a dit…

Un bouquin que j'ai déjà repéré :-)

Jérôme a dit…

"Ambiance pesante et angoissante", pas pour moi ça !

FondantOchocolat a dit…

Bonjour, ça fait un moment que je dois le lire ! Je le note donc encore une fois, vu ce que tu en dis ! Happy Halloween ! :-)

Hilde a dit…

J'ai vu le film mais je suis quand même bien tentée par le livre pour l’ambiance.

Nahe a dit…

@ Sybille: n'hésite pas dans ce cas !
@ Hilde : c'est exactement, pour l'ambiance, il me reste à voir le film...
@ Manu : une lecture d'actualité !
@ Valériane : Il l'est, fonce !
@ Jérôme : une prochaine fois...
@ FondantOchocolat : merci, à toi également !