Petits mystères et grands bonheurs à Willow Road de Frédérique Hespel

Lecture en partenariat avec Babelio et les Editions Déliées: un grand merci.


La vie est douce au 30, Willow Road: c'est là que Janet et André se sont installés il y a de nombreuses années et y ont fondé une famille.  Depuis, le temps a passé, leurs enfants, Jérémy et Thomas, ont fait leur vie, loin de Londres mais la résidence du 30 accueille toujours de sympathiques résidents et est emplie de rires, de bonnes odeurs de cuisine, de joyeuses allées et venues.

C'est tout naturellement vers la maison de son enfance, cet endroit à l'atmosphère enjouée et bienveillante que se tourne Thomas à la recherche de repères.  Un retour inattendu pour tous.  Et surtout l'annonce de quelques bouleversements pour les résidents de Willow Road.

A l'image de sa couverture, Petits mystères et grands bonheurs à Willow Road est un roman qui donne le sourire.  Bien sûr, revoir surgir le passé n'est pas toujours simple à vivre et la transition ne se fera pas sans heurts.  Pourtant, mis à part quelques côtés sombres que réserve cette lecture, le petit monde de Willow road est globalement très attachant.  Pour les amateurs du genre, l'assurance d'une lecture confortable, au charme tranquille.



Commentaires

Anonyme a dit…
Je retiens tes étoiles et "charme tranquille".
S.

Posts les plus consultés de ce blog

Dahl de lentilles corail

Cookies au levain

Animus d'Antoine Revoy