Ses yeux bleus de Lisa Hågensen


Le résumé de l'éditeur 

Raili Rydell, bibliothécaire célibataire de quarante ans mal dans sa peau, passe l’été dans son chalet au bord d’un petit lac de la forêt de Lövaren. Elle y rencontre Olofsson, un ours solitaire qui vit sur la rive opposée. Il lui raconte d’étranges histoires au sujet des habitants du coin, notamment celle du couple voisin dont l’un des enfants a disparu du jour au lendemain sans que personne ne semble s’en préoccuper, comme s’il n’avait jamais existé. Il évoque également un chien qu’il est persuadé d’avoir eu et qui se serait volatilisé sans laisser la moindre trace – ayant même disparu de ses albums photos. Raili est à la fois fascinée et sceptique : son nouvel ami est-il mythomane ? Ou n’a-t-il simplement pas toute sa tête ? Mais lorsque Olofsson est retrouvé noyé dans le lac, elle comprend que quelque chose ne tourne vraiment pas rond dans ce petit “havre de paix”.

Avis : 

En quittant la ville pour son chalet au bord du lac de la forêt de Lövaren, Railli s'apprête à passer un été tranquille entre bouquins et toasts aux chanterelles. Elle laisse derrière elle son travail de bibliothécaire et ses soucis, ne craignant ni la perspective d'un été pluvieux, ni les indispensables grosses chaussettes.

Tandis que Breivik se déchaîne en Norvège, Railly entame ses vacances en prenant le café chez ses voisins, Sara et Anders.  Elle y fait la connaissance d'Olofsson qui habite de l'autre côté du lac.  Au cours de son séjour, Railli apprend à le connaître et l'apprécier, même s'il fait parfois de curieuses réflexions.  A propos d'un enfant qui aurait disparu et dont personne ne semble se soucier ou encore de ce chien dont il n'a qu'un vague souvenir.

Curieuse, Railli cherche à l'aider, motivée par l'impression d'un mal profond caché dans la forêt.  Finalement, pour des vacances au calme, elle aurait mieux fait de choisir les Canaries !

En mettant en scène Railly, Lisa Hågensen opte pour une héroïne pour le moins atypique: un profil plutôt banal, des kilos en trop, un certain don pour la maladresse...  Pourtant Railly ne manque pas de bonne humeur, ni de ténacité pour mener ses recherches et s'interroger sur ce petit coin a priori idyllique mais cachant un passé tragique.

Son enquête oscille entre roman policier, fantastique ou encore historique: les genres se mêlent pour donner ce roman original autour d'une héroïne attachante.  Il s'agirait du premier tome d'une trilogie: pour moi, affaire à suivre !

Commentaires

Lewerentz S a dit…
Je l'ai commencé et c'est vrai que j'ai vite accroché - même si je l'ai mis de côté.
Lewerentz S a dit…
Je suis en train de le lire.
Lady K a dit…
Un personnage principal qui m'a l'air sympathique d'emblée ! :)
Je me note le titre, au cas où ^^ Merci pour la découverte.

Posts les plus consultés de ce blog

Les cousins Karlsson : vikings et vampires de Katarina Mazetti

La pyramide oubliée de Christos et Amélie Callot