"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

vendredi 10 février 2017

On est tous faits de molécules de Susin Nielsen

La présentation de l'éditeur :

Stewart, carrément « geek », a perdu sa mère il y a deux ans.

Son père ayant entrepris de refaire sa vie, voilà qu’ils emménagent chez Caroline et sa fille. Véritable star de son collège, jolie et franchement snob, Ashley ne voit pas la cohabitation avec ces deux ringards d’un bon œil et prend tout de suite son nouveau « frère » en grippe. Pour ne rien arranger, lorsqu’elle découvre que son père est devenu homosexuel, c’est le pompon ! Comment elle, qui avait tout pour plaire, pourra-t-elle désormais affronter le regard des autres ? Stewart, le gringalet je-sais-tout, pourra-t-il l’aider à voir les choses autrement ? Le texte construit à deux voix alterne entre le récit écorché vif et cérébral de Stewart, et celui, plus superficiel mais hilarant, d’Ashley.

Avis

Stewart est un adolescent surdoué de 13 ans mais qui souffre de troubles relationnels.  Depuis le décès de sa mère, il vit avec son père et son chat Schrödinger et s'est construit un cocon fait de souvenirs et de rituels.  

Aujourd'hui pourtant, une page se tourne car ils emménagent chez Caroline, la nouvelle amie de son père.  Ce sont deux univers qui sont ainsi réunis et vont devoir cohabiter; la partie n'est pas gagnée d'avance : Caroline a une fille, Ashley, tout à l'opposé de Stewart.

C'est avec  le plus grand plaisir que j'ai retrouvé la plume de Susin Nielsen et ses personnages si attachants : Stewart est irrésistible et déconcertant.  L'univers qu'il s'est construit après la mort de sa mère le rassure et lui apporte un confort appréciable.  Pourtant, il n'hésitera pas à le remettre en cause.  Face à lui, Ashley est la peste par excellence.  Le hasard réunit les deux enfants dans la même classe et les aléas du quotidien vont les obliger à faire plus que cohabiter.

L'auteur leur laisse la parole tour à tour, chacun amenant son point de vue dans un texte drôle et sensible.  Dans ce récit, les termes tolérance et altruisme occupent une place de choix face aux mauvaises surprises de l'existence.  Un ouvrage tendre et émouvant !

1 commentaire:

Piplo a dit…

Je ne connais pas l'univers de cet auteur, mais cela a l'air touchant!