"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

jeudi 9 février 2017

Cavale de Virginie Jouannet


La présentation de l'éditeur :

Jeanne a oublié deux heures de sa vie. Deux heures pendant lesquelles son compagnon a été poignardé. À l’arrivée de la police, elle se souvient seulement s’être réveillée à ses côtés, dans une mare de sang. Avant cela, rien. Jeanne doit retrouver la mémoire. Vite. Quand commencent les appels anonymes, elle n’a plus le choix. Elle s’enfuit. Au cours de sa folle cavale, il lui faudra dénouer les fils de son passé et faire face à une culpabilité d’enfance qui ne cesse de la ronger.

Avis : 


Jeanne s'est réveillée à côté de son compagnon, mort, ensanglanté : il a été poignardé et elle ne se souvient de rien.

Désireuse de retrouver la mémoire et voulant échapper à de mystérieux appels anonymes, elle fuit et s'installe dans un hôtel dans le Sud.  En cherchant ses souvenirs, peu à peu, elle revoit sa propre enfance et comprend que sa fuite y trouve son origine.

Outre les souvenirs de cette nuit funeste, Jeanne est, en fait, à la recherche de son identité : elle livre au lecteur ses interrogations, ses doutes, les souvenirs qui s'égrènent...  Autour d'elle, la tension monte : même loin, elle se sent en danger et se méfie de tout le monde.

Implacablement, Virginie Jouannet construit un thriller psychologique dans lequel s'enferre Jeanne et ne manque pas d'y inclure le lecteur.  Un bon moment lecture !


Aucun commentaire: