"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

mercredi 19 juin 2013

Sweet Sixteen d'Annelise Heurtier

La présentation de l'éditeur :


Rentrée 1957.
Le plus prestigieux lycée de l'Arkansas ouvre pour la première fois ses portes à des étudiants noirs. Ils sont neuf à tenter l'aventure. Ils sont deux mille cinq cents, prêts à tout pour les en empêcher.


Cette histoire est inspirée de faits réels.


Avis


Dans les années cinquante, la ségrégation est d’application aux Etats Unis.  Pourtant les choses commencent peu à peu à bouger et en 1954, la Cour Suprême donne aux Noirs le droit au même enseignement que les Blancs.  La décision déclenche un tollé dans le Sud du pays mais le Lycée Central de Little Rock en Arkansas décide néanmoins d’enclencher le processus d’intégration.  Trois années seront nécessaires pour que les portes de l’école s’ouvrent pour neuf étudiants noirs soigneusement sélectionnés.

Une année difficile s’annonce pour ces neuf jeunes qui auront à affronter l’hostilité et la violence des Blancs mais aussi la distance, le rejet des leurs.  C’est cette année scolaire qu’entreprend de nous relater Annelise Heurtier, donnant la parole à deux de ses personnages : Molly, l’une des « neuf de Little Rock » et Grace, une jeune fille blanche, l’une de ses camarades de classe.

Les raisons de vous conseiller cet ouvrage me semblent nombreuses : d’une part, il s’agit en quelque sorte d’un devoir de mémoire, de la même manière que je vous encouragerais à lire l’excellent  album « Le bus de Rosa » de  M. Quarello et F. Silei.  Ensuite, difficile de se pas se laisser émouvoir par les événements relatés dans ce roman : l'injustice, la bêtise, la violence ne peuvent que toucher, révolter même.  Au delà de cette face sombre,  il ne faut pas oublier la petite parcelle d'optimisme cachée dans cette lecture : rien n'est immuable et contre toute attente, les choses peuvent évoluer.

D'autre part, passés ces points liés au sujet choisi par l'auteur, ce livre ne manque pas de qualités propres : fluide, percutant, précis dans les détails historiques, sans devenir lourd pour autant, ... Sans oublier le parallèle intéressant entre Molly et Grace, leur cheminement face aux événements de Little Rock : la première, ne manquant ni de courage, ni de ténacité, ayant choisi de s'impliquer. La seconde, issue d'une bonne famille bourgeoise, plutôt préoccupée par les garçons, son apparence et Elvis ... et qui, peu à peu, en vient à se poser des questions.

Autant d'éléments, donc, en faveur de ce roman que je ne peux que vous encourager à découvrir, quel que soit votre âge...


10 commentaires:

faelys a dit…

ça a été une très belle lecture que je conseille souvent!

Jérôme a dit…

J'ai beaucoup aimé Le bus de Rosa" et ce roman me tente fortement aussi. Une référence que je m'empresse de noter.

Sybille a dit…

Oh, ça me tenterait bien. J'aime beaucoup les romans à cette époque !

Nahe a dit…

@ Faelys : je te comprends, c'est un titre à diffuser.
@ Jérôme : à te lire bientôt, donc !
@ Sybille : il est à découvrir, n'hésite pas !

Manu a dit…

Je préfère lire des romans adultes sur le sujet mais je ne peux que saluer l'initiative.

moka a dit…

Je note le titre. Tu m'as convaincue !

paikanne a dit…

Conviendrait-il pour des 4e (général et TT) ?

Nahe a dit…

@ Manu : Entièrement d'accord ;)
@ Moka : J'en suis contente, bonne lecture !
@ Paikanne : Je crois bien que oui : selon moi, il convient parfaitement pour ma fille qui termine sa 4e. Je peux te l'envoyer si tu veux te faire une idée.

paikanne a dit…

C'est gentil, Nahe mais je n'ai pas résisté et l'ai déjà commandé ;-) Merci :-)

Nahe a dit…

Une excellente décision ;o))