"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

mardi 22 janvier 2013

Le Dévouement du suspect X de Keigo Higashino

La présentation de l'éditeur :

 
Professeur de mathématiques, Ishigami est amoureux de sa voisine, une mère divorcée. Mais son ex-mari a retrouvé sa trace, il la harcèle, et elle en vient à le tuer pour protéger sa fille. Ishigami, qui a tout entendu, voit là l’occasion de se rapprocher d’elle et lui propose son aide pour maquiller le crime.

Un corps est retrouvé au bord du fleuve. L’inspecteur Kusanagi, chargé de l’enquête, établit rapidement un lien avec la voisine d’Ishigami. Kusanagi consulte souvent son ami Yukawa, un brillant physicien aux impressionnantes facultés de déduction logique. Or Yukawa a côtoyé Ishigami à l’université. Il se souvient de sa remarquable intelligence, de ses intuitions fulgurantes, de sa personnalité énigmatique. Et aussi de la fameuse aporie mathématique qui les captivait tous deux : est-il plus difficile de chercher la solution d’un problème que de la vérifier ? Guidé par un sinistre pressentiment, le physicien engage avec le mathématicien une joute fascinante pour la vérité.
Au sommet de son art, Keigo Higashino compose un roman policier implacable où la froide ivresse de la déduction le dispute à la folle logique de la passion.
 
Avis :

Mère de famille divorcée, Yasuko Hanaoka mène une existence rangée entre sa fille Misato et son travail chez un traiteur. Ses patrons la connaissent depuis longtemps et savent que mal mariée et battue, elle n’a pas eu une vie facile jusque là. Ils s’amusent d’un détail a priori anodin : son voisin, professeur de mathématiques, semble ne venir à la boutique que les jours où elle y travaille.

Dans ce quotidien tranquille, un grain de sable s’insinue en la personne de Togashi, son ex-mari qui vient de loin en loin la relancer et lui extorquer de l’argent. Les choses semblent se compliquer car il a découvert sa nouvelle adresse et n’hésite pas à se présenter un soir au domicile de Yasuko et de Misato. La situation dégénère rapidement et Togashi s’en prend à la jeune Misato. Craignant pour la vie de sa fille, Yasuka est contrainte d’étrangler son ex-mari et se retrouve, désemparée, face au cadavre...

Une aide providentielle lui est fournie par ce voisin, Ishigami, son admirateur secret. Ishigami offre de se charger du cadavre et prend en main la suite des opérations. Arme, alibi, propos à tenir en cas d’interrogatoire... rien ne semble échapper à son esprit brillant. Ce voisin dévoué semble avoir tout prévu et l’enquête piétine. Pour Kusanagi, l’inspecteur chargé de l’enquête, le problème semble insoluble et il s’en ouvre à un ami, ancien camarade d’études, aujourd’hui professeur de physique. Yukawa a bien connu Ishigami durant ses années d’université et il se pique rapidement au jeu, curieux de savoir ce qu’est devenu cet étudiant hors du commun...

C’est, après la maison où je suis mort autrefois, à nouveau un roman policier original que nous propose Keigo Higashino : dès le départ, le meurtrier est connu et l’intérêt du lecteur se focalise sur l’évolution de l’enquête. Les policiers parviendront-ils à établir la culpabilité de l’assassin ? Quel atout le professeur Ishigami cache-t-il dans sa manche ? Il semble avoir maquillé la mort de Togashi en crime parfait mais n’a compté avec son ami Yukawa, un des rares cerveaux capables de rivaliser avec le sien. Qui du mathématicien ou de physicien sortira vainqueur de ce duel implacable ?

Dans ce policier psychologique, Keigo Hogashino nous emmène à la suite du professeur Ishigami et de son esprit diablement cartésien. Aveuglé par son amour pour sa voisine, prêt à tout pour se l’attacher, cet esprit retors et ingénieux nous ménage une sortie inattendue. Au fil du roman, les déductions s’enchaînent et la logique s’impose, intraitable. Pourtant les émotions et les sentiments transparaissent inévitablement, apportant à l’ensemble une dimension humaine qui séduit le lecteur. Cette fois encore, j’ai pris plaisir à suivre, cette enquête hors du commun dans un récit, selon moi, passionnant.
 









Challenge Ecrivains japonais : Lecture du mois de janvier, Keigo Higashino

15 commentaires:

Adalana a dit…

Je suis ravie que tu aies aimé !
Merci pour ta participation au challenge :)

Jérôme a dit…

Passionnant tu dis ? Ok, je note alors^^

Nahe a dit…

@ Adalana : Avec plaisir !
@ Jérôme : Je ne peux que te le conseiller, j'aime beaucoup ce genre de récit policier : lent, intimiste, ...

Syl. a dit…

Ma première impression était que je ne voulais pas lire ce livre. Puis comme vous êtes toutes d'accord pour dire qu'il est bien, alors je l'ai noté...

lejardindenatiora a dit…

Toi et Adalana me donnez décidément envie de retenter l'expérience avec cet auteur !

Nahe a dit…

@ Syl : Je te conseille même "La maison où je suis mort autrefois", j'avais encore plus apprécié ma lecture.
@ Le jardin de Natiora : ce titre est une confimation de ma première impression, à toi de voir à ton tour...

Marilyne a dit…

J'avais bien accroché aussi, et pourtant je crois que j'ai préféré le premier.

Manu a dit…

Tous les avis sont positifs. En attendant, j'ai le premier dans ma PAL :-) Chouette chouette !

Nahe a dit…

@ Maryline : tout comme moi !
@ Manu : Une garantie générale de bonne lecture en quelque sorte...

dasola a dit…

Bonjour Nahe, c'est tellement bien que j'ai lu en une journée et demie le suivant paru : Un café maison où l'on retrouve Yukawa et Kusanagi. L'intrigue est remarquable avec un crime prémédité longtemps à l'avance (mais chut). Bonne après-midi et excellente année 2013.

sybille a dit…

Ce livre a l'air très original, je trouve la couverture très intrigante !

mrs pepys a dit…

La lenteur du récit m'a pesé, et a un peu gâché le plaisir de parcourir cette intrigue ficelée avec talent.

Nahe a dit…

@ Dasola : Je viens justement de réserver un café maison, bonne nouvelle !
@ Sybille : Un auteur à découvrirr, c'est sûr !
@ Mrs Pepys : C'est vrai que l'action n'est pas le point fort de ces romans mais l'intrigue compense largement...

edwige a dit…

je note !! il a l'air génial !!

Nahe a dit…

D'avance, bonne lecture !