"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

lundi 21 juin 2010

Les chaussures italiennes d'Henning Mankell

Pour mon premier message, mon choix s'est porté sur Les chaussures italiennes d'Henning Mankell que je connaissais déjà pour ses romans policiers.

L'avis de l'éditeur : A soixante-six ans, Fredrik Welin vit reclus depuis une décennie sur une île de la Baltique avec pour seule compagnie un chat et un chien et pour seules visites celles du facteur de l’archipel. Depuis qu’une tragique erreur a brisé sa carrière de chirurgien, il s’est isolé des hommes. Pour se prouver qu’il est encore en vie, il creuse un trou dans la glace et s’y immerge chaque matin. Au solstice d’hiver, cette routine est interrompue par l’intrusion d’Harriet, la femme qu’il a aimée et abandonnée quarante ans plus tôt. Fredrik ne le sait pas encore, mais sa vie vient juste de recommencer.

Le temps de deux solstices d’hiver et d’un superbe solstice d’été, dans un espace compris entre une maison, une île, une forêt, une caravane, Mankell nous révèle une facette peu connue de son talent avec ce récit sobre, intime, vibrant, sur les hommes et les femmes, la solitude et la peur, l’amour et la rédemption.


Né en 1948, Henning Mankell partage sa vie entre la Suède et le Mozambique. Lauréat de nombreux prix littéraires, célèbre pour ses romans policiers centrés autour de l'inspecteur Wallander, il est aussi l'auteur de romans ayant trait à l'Afrique ou à des questions de société, de pièces de théâtre et d’ouvrages pour la jeunesse.

Ce roman nous emmène très loin de l'univers de l'inspecteur Wallander . Au fin fond des fôrets suédoises, nous découvrons un vieil homme aigri, vivant loin du monde et des hommes, en raison d'une erreur passée. Le débarquement (au propre comme au figuré) d'Harriet, son ancien amour, dans sa vie va l'obliger à renouer contact avec les hommes et avec la vie. Le livre nous décrit son cheminement, ses tentatives pour réparer ses erreurs passées.

Un très bel ouvrage, sobre et attachant , des personnages atypiques et émouvants comme ce chausseur italien ...

2 commentaires:

Le cottage de Myrtille a dit…

C'était mon premier roman suédois, et comme toi, j'ai trouvé les personnages atypiques. Il faut que je poursuive ma découverte de cet auteur ! :-)

Nahe a dit…

Excellente idée et si tu aimes les polars, la série avec l'inspecteur Wallander est à découvrir !