Mon amie Adèle de Sarah Pinborough


La présentation de l'éditeur :

LOUISE
Mère célibataire, elle est coincée dans un quotidien minuté. Un soir pourtant elle embrasse un homme dans un bar… sans savoir qu’il est son nouveau patron.

DAVID
Psychiatre renommé et dévoué à sa femme, il regrette ce baiser mais ne peut s’empêcher de tomber amoureux de son assistante.

ADÈLE
L’épouse de David semble n’avoir aucun défaut. Si ce n’est de vouloir à tout prix devenir l’amie de Louise...

Fascinée par ce couple modèle, Louise se retrouve malgré elle piégée au cœur de leur mariage. Et peu à peu, elle commence à entrevoir des failles.

David est-il l’homme qu’il prétend être ?
Adèle, aussi vulnérable qu’elle y paraît ?
Et par quel secret inavouable sont-ils liés l’un à l’autre ?

Avis :

Secrétaire médicale dans un cabinet privé, Louise partage sa vie entre Adam, son fils et son travail: depuis son divorce, elle a mis ses rêves entre parenthèses. 

Pourtant, un soir, elle rencontre un homme dans un bar et tombe sous le charme.  Avant de s'apercevoir le lendemain qu'il s'agit du nouveau psychiatre engagé par le cabinet... et qu'il semble très amoureux de sa femme, Adèle.

Bien décidée à tirer un trait sur cette relation sans espoir, Louise peine pourtant à quitter David.  Un trouble qui ne cesse de s'accroître lorsqu'elle rencontre Adèle et devient petit à petit son amie.

Dans ce thriller psychologique tortueux à souhait, Sarah Pinborough donne la parole à Louise et à Adèle: leur témoignage permet au lecteur d'appréhender cette étrange situation dans son ensemble.  Pour compléter le tout, certains chapitres racontent la jeunesse de David et Adèle, leur rencontre et leur histoire commune. 

Rapidement, au fil des pages, le trouble s'installe: comment démêler le vrai du faux ?  Qui croire ?  Un dilemme pour Louise, écartelée entre son amie et son amant. Pour corser l'ensemble, les personnages sont plutôt ambigus, révélant peu à peu leur côté sombre: colères et alcoolisme pour David, médicaments, instabilité et solitude pour Adèle.  Avec le départ de son fils pour les vacances, Louise semble si isolée, une proie facile...

Habilement travaillé par l'auteur, le récit oscille sans cesse entre folie et manipulation, frôlant le fantastique dans une fin renversante.  Une lecture véritablement captivante !





Challenge The British Mysteries Month chez Lou

Commentaires

isabelle a dit…
Ton avis me donne vraiment envie de lire ce livre, j'aime les thrillers psychologiques même si souvent ça "bouleverse" mes nuits !
Anonyme a dit…
Oui, c'est le genre de thriller que j'aimerais bien lire, alors c'est noté.

Posts les plus consultés de ce blog

L’Île au manoir d'Estelle Faye

Nils Hazard chasseur d'énigmes : La Dame qui tue de Marie-Aude Murail