La deuxième femme de Louise Mey

Sandrine est la deuxième femme: après une existence de mal-être et de malaise face aux autres, elle a rencontré l'homme qui pleure.  Dévasté par la disparition de son épouse, seul avec un petit garçon, M. Langlois pleure et Sandrine est tout émue.  Aussi, lorsqu'il la remarque et lui fait une place dans sa vie, dans sa maison, elle ne résiste pas et commence à vivre pleinement.  Enfin !

Jusqu'au jour où la télévision diffuse une reportage sur une jeune femme amnésique retrouvée en Italie...

Peu sûre d'elle même et très sensible, Sandrine occupe pourtant le rôle central de ce thriller glaçant: ses pensées, ses doutes, ses revirements remplissent les pages et tiennent le lecteur en haleine.  C'est elle qui revit le fil de sa rencontre, repasse en boucle des événements insignifiants, décortique les petites manies, espère et assume.

La suivre est angoissant, oppressant même, l'atmosphère créée par l'auteur est lourde, mortifère.  Au vu du sujet, comment pourrait-il en être autrement ?  Entre la triste réalité et la tension psychologique, l'alchimie fonctionne: difficile d'abandonner cette lecture dure mais nécessaire !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le livre des étoiles : Qadehar le sorcier (tome 1) d'Erik L'Homme

La fragilité des funambules de Verena Hanf

Cours Florence d'Emmanuelle Uzan & Pascal Valty