Le bonhomme de neige de Jo Nesbø

Alors que la neige revient sur Oslo, Birte Becker disparaît une nuit laissant son fils Jonas seul à la maison.  A la place, un bonhomme de neige habillé de son écharpe rose dans le jardin. 

Rapidement, d’autres disparitions se succèdent, laissant penser à un tueur en série.

Commence alors pour Harry Hole une enquête dense et pénible qui trouve sa source loin dans le passé et les non-dits.  


Dissimulations, secrets de famille, maladies rares viennent tour à tour corser les recherches et effacer les pistes.  Difficultés encore accrues par les démons personnels de l’inspecteur et l’implication de son ex-famille.

La formule est efficace: le lecteur plonge, tête la première, dans l'intrigue et en ressort, lessivé, cinq cents pages plus tard.  Après de multiples rebondissements et autant de pistes potentielles: hésitations et suspense assurés.  Un policier nordique très réussi !

Commentaires

keisha a dit…
Ah oui je l'ai lu (et deviné le coupable avant la fin, ça c'est rare!)
bénédicte a dit…
lu un été dans le sud-ouest et très apprécié !
Anonyme a dit…
Un bon roman, en effet, qui a été adapté au cinéma il y a peu :) Belles fêtes de fin d'année !

Posts les plus consultés de ce blog

Challenge Amérique latine 2019

L’Île au manoir d'Estelle Faye