"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

jeudi 23 août 2012

La Nuit du Solstice de L.J. Smith

Lecture en partenariat avec Livraddict et  les éditions Michel Lafon  : un grand merci à tous deux pour cette découverte !
                                                                                                                         
La présentation de l'éditeur :

La maison sur la colline est un lieu étrange… Irrésistiblement attirée par le mystère qui s’en dégage, Claudia implore ses soeurs et son frère de l’y accompagner. Là-bas, ce ne sont pas les toiles d’araignées et les murs poussiéreux qui les attendent mais un tout autre monde, Féerie, où règne une puissante et ancienne magie.
Cependant, l’équilibre de cet endroit est menacé depuis la disparition de la gardienne des portes, Morgana. Et un terrible mage noir s’apprête à semer le chaos dans le monde des humains. Afin de l’en empêcher, la jeune fille et ses compagnons devront tout faire pour libérer Morgana du sortilège qui la retient prisonnière. Mais comment ne pas s’égarer dans un univers aussi étrange qu’imprévisible ?

Avis :

Attirée par sa superbe couverture, j’ai profité de l’occasion pour découvrir, à travers La nuit du solstice, la plume de L.J. Smith, qui semble tant plaire à mes ados.

J’ai donc découvert, via cette intégrale en deux parties, la fratrie Hodges-Bradley  emmenée par sa cadette Claudia dans un monde féérique insoupçonné.  L’aînée est Alys, sympathique et attentionnée.  Viennent ensuite les jumeaux, Charles et Janie, fort dissemblables : lui passionné de science-fiction, elle purement rationnelle.  Claudia est la petite dernière, un vaillant petit soldat d’après sa maman.  Attirée par une renarde dans une maison étrange de son quartier, Claudia se voit confier une mission un peu compliquée pour une petite fille.  Elle doit à son tour persuader ses frère et sœurs de se rendre, tous ensemble, au manoir, à la nuit tombée.  Convaincue de l’importance de cette tâche, Claudia réussit pourtant à la mener à bien, ce qui va marquer l’entrée des enfants Hodges-Bradley dans le monde fascinant de Féerie. 

Dans ce premier tome, les enfants doivent protéger leur monde des sorciers qui menacent de l’envahir, en aidant la renarde à retrouver sa maîtresse Morgana, la gardienne des portes.  Un volet qui met en place un univers original et intriguant.  Cette histoire permet également aux enfants d’agir en équipe, de découvrir et d’apprécier  les qualités des uns et des autres, eux qui avaient l’habitude de cohabiter sans se connaître vraiment.

La deuxième partie prend place dix-huit mois plus tard.  Le temps a passé et Janie est maintenant l’apprentie de Morgana.  Claudia, elle, a le pouvoir de comprendre le langage des animaux.  Un tremblement de terre intrigue Morgana qui perçoit une menace et décide de vérifier les portails menant à Féerie.  En son absence, les enfants se rendent compte que ses craintes sont avérées et décident d’intervenir à leur tour.  Leurs nouvelles aventures les amèneront à découvrir des personnages tirés des légendes de la Table Ronde, tels Merlin et le Roi Arthur.  Ces éléments sont d’ailleurs intégrés dans le récit de manière originale, via les rêves d’Alys.

Si j’ai aimé suivre les aventures des enfants Hodges-Bradley dans l’univers créé par l’auteure, j’ai parfois ressenti une sensation de manque, l’impression d’avoir pris le train en marche.  J’aurais aimé en savoir plus sur ce monde et ses fondements, afin de pénétrer au mieux le récit.  Je suis bien consciente qu’il s’agit ici d’un récit destiné à la jeunesse mais je ne pense pas que là soit le problème.  De la même manière, l’action est parfois embrouillée, difficile à suivre.  Je pense notamment aux scènes finales des deux tomes.  Je dois, par ailleurs, souligner que le deuxième volume m’a semblé plus abouti, plus captivant ; j’ai davantage apprécié ma lecture.

 Je terminerai donc en mettant en avant un univers intéressant mais insuffisamment abouti ;  je reste donc sur cette impression de trop peu : une base excellente mais qui aurait gagné à être étoffée.  Un grand merci à Livraddict et  aux éditions Michel Lafon pour cette lecture en partenariat.
 
 
Logo Livraddict

2 commentaires:

piplo a dit…

Contente de te lire à nouveau. J'espère que tu as bien profité de la pause estivale!
à bientôt

Nahe a dit…

Merci, une pause bien agréable ! A très vite...