Le poison de la vérité de Kathleen Barber


Lecture en partenariat avec Livraddict et les éditions Michel Lafon : un grand merci pour cette lecture !


 Le résumé de l'éditeur

 Josie et Caleb filent le parfait amour à New York. Ce que Caleb ignore, c’est que Josie a changé d’identité quelques années auparavant. Elle avait 15 ans et vivait dans l’Illinois lorsque sa vie a basculé. Son père a été abattu d’une balle en pleine tête dans leur maison. Lanie, sa sœur jumelle, a assisté à la scène et a accusé Warren, leur jeune voisin, condamné à perpétuité.

Alors quand Josie découvre qu’un podcast écrit par la journaliste Poppy Parnell, et suivi par des millions d’Américains, reprend l’enquête, dans le but d’innocenter Warren, elle prend peur. Car ce podcast pourrait bien remettre toute sa vie en question. Et révéler une vérité que Josie n’est peut-être pas prête à entendre.


Avis 

Installée à New York, Josie mène une vie tranquille avec Caleb.  Pourtant, cette paisible libraire cache un lourd secret et n'entend rien révéler, même à l'homme de sa vie. 

Lorsqu'elle découvre que la journaliste Poppy Parnell s'intéresse à celle qu'elle était autrefois, Josie prend peur et craint de voir le drame familial qui a bouleversé son adolescence exposé au grand jour: son père, Chuck, a été assassiné et c'est le témoignage de sa soeur qui a permis de découvrir l'assassin, un jeune voisin. 

Comble de malchance, les podcasts consacrés à sa famille sont un succès et Poppy semble bien décidée à faire toute la lumière sur cette ancienne affaire, allant jusqu'à affirmer que le meurtrier du père de Josie, condamné à perpétuité, est innocent.

Pour Josie, le moment est venu de renouer avec sa famille et avant tout, de parler à Caleb.

En alternant les scènes de la vie de Josie, ses difficultés à affronter la réalité, les retrouvailles difficiles avec sa soeur, le poids du passé qui la hante et les récits de l'affaire Burhman sous forme de podcast, Kathleen Barber donne à son roman un format très original et une dynamique puissante.  Passé et présent se complètent à merveille et les motivations de Josie à fuir son histoire semblent alors évidentes.

Témoignages d'anciens amis, commentaires anonymes sur les réseaux sociaux, réactions des uns et des autres... font progresser l'enquête de Poppy Parnell et jettent un jour nouveau sur le drame et la famille de Josie.

Du côté des personnages, Josie occupe la première place, tout en opposition avec Lanie, sa sœur.  Timide et réservée, Josie a beaucoup souffert à la mort de son père, rapidement suivie par l'éclatement de la bulle familiale: elle a alors fui à l'autre bout du monde et cherché à tout oublier.  C'est une héroïne sensible et attachante.  A l'opposé, Lanie a choisi la révolte et la destruction, gommant durablement ce qui lui restait de famille. 

Aux côtés de Josie, seuls liens avec son passé, Ellen et Tante A. sont des figures hors du commun, fortes et aimantes, de beaux personnages secondaires, de véritables rocs.  Caleb se démarque également, visiblement très compréhensif, dans cette sombre histoire.

Originalité de la construction, personnages forts, intrigue puissante, de quoi donner un roman captivant qu'il est difficile de lâcher.  La quatrième de couverture annonce une adaptation prochaine sous forme de série, affaire à suivre ?


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L’Île au manoir d'Estelle Faye

Nils Hazard chasseur d'énigmes : La Dame qui tue de Marie-Aude Murail