Hélène n'était pas à Troie mais en Egypte de Jérôme Delclos

 

Lecture en partenariat avec Masse Critique: merci à Babelio et aux éditionsÆthalidès.

Réunis par le hasard d'un horaire pourri sans autorisation de sortie, Nina, Sabine, Nadir et Charles-Henri se retrouvent en seconde au lycée de Nice.  Les heures de fourche les rapprochent, sur un banc au soleil dans la cour.

Un banc souvent monopolisé par les Terminales, une position enviée qui fait rêver les quatre amis et les amène à se questionner sur les raisons de cette aura.

Leur conclusion : la philo est la clé du succès, cette matière inconnue et mystérieuse, enseignée aux Terminales.  Nina, Sabine, Nadir et Charles-Henri décident donc de trouver un professeur qui acceptera de la leur faire découvrir avant l'heure.  Toute une aventure!

Autour de ces quatre ados désœuvrés, Jérôme Delclos propose une initiation sympathique à la philosophie : il mêle les genres au cours du récit, donnant beaucoup de modernité et de réalisme à ce roman.  Un ensemble vif, très plaisant, relevé des illustrations de Philippe Lo Presti.  Une jolie découverte.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le livre des étoiles : Qadehar le sorcier (tome 1) d'Erik L'Homme

La fragilité des funambules de Verena Hanf

Cours Florence d'Emmanuelle Uzan & Pascal Valty