Les assassins de la 5e B de Kanae Minato

Dans son discours de fin d'année à ses élèves de 5e B, Mme Moriguchi évoque notamment sa démission prochaine, son choix de carrière, le décès recent de sa fille, Manami, et amène d'étranges révélations.  

A la suite de ce texte intrigant, d'autres voix s'élèvent: la délégué de classe, la mère d'un élève, des étudiants cités par Mme Moriguchi.  Chacun apportant sa lumière sur les faits et leurs conséquences tragiques.

Jusqu'à une dernière intervention de Mme Muriguchi sous forme d'appel téléphonique.

Un roman diaboliquement construit, un texte impossible à lâcher, tout à la fois touchant et glaçant de noirceur: difficile de parler de coup de cœur dans ce cadre mais pourtant, je ne trouve pas mieux.  Je ne peux que vous encourager à le lire à votre tour.







Challenge Un mois au Japon avec Hilde et Lou





Commentaires

dasola a dit…
Bonjour Nahe, moi qui apprécie les romans policiers japonais, je le note. Et je ne connais pas cet écrivain. Merci et bonne journée.
Hilde a dit…
Je note aussi, ton billet m'intrigue terriblement! Je devrais me replonger dans des romans policiers mais trop de choses à lire!

Posts les plus consultés de ce blog

Le livre des étoiles : Qadehar le sorcier (tome 1) d'Erik L'Homme

La fragilité des funambules de Verena Hanf

Cours Florence d'Emmanuelle Uzan & Pascal Valty