Les contes de Beedle le barde de J. K. Rowling, illustré par L.Zwerger


Merci à Gilles Paris et aux Editions Gallimard Jeunesse pour ce partenariat.


Dans le monde d'Harry Potter, les Contes de Beedle le Barde sont incontournables pour les jeunes sorciers.  A l'image des contes de Grimm ou de Perrault pour nous.  Je les avais bien sûr croisés dans la saga Harry Potter mais je n'avais jamais eu l'occasion de les lire dans leur intégralité.  C'est maintenant chose faite et j'ai eu la chance de les découvrir dans l'édition illustrée par Lisbeth Zwerger, un superbe ouvrage.

Chacun des contes est joliment mis en images dans un style léger et délicat, chaque histoire, traduite des runes par Hermione Granger, est suivie d'un commentaire rédigé par le professeur Dumbledore, une mise au point bien intéressante pour les fans de la série.

L'ouvrage est un album grand format qui fait la part belle aux illustrations et permet de s'immerger dans l'univers magique de J.K. Rowling.  Le travail de recherche dans la mise en page est à souligner.  De grandes illustrations à part et de petites inclusions dans le texte, de la variété, et autant de cohérence, dans la disposition, le jeu des couleurs qui met en évidence les différentes parties de l'ouvrage: contes, commentaires, pages de séparation...

En plus du Conte des trois frères, élément capital des aventures d'Harry Potter, l'ouvrage reprend quatre contes, bien différents, à l'univers et la morale propres: 

  • Le Sorcier et la marmite sauteuse met en scène un jeune sorcier réticent à aider ses voisins,
  • La Fontaine de la Bonne Fortune relate le périple de quatre compagnons souhaitant la fin de leurs malheurs,
  • Le Sorcier au cœur velu, une histoire d'amour bien cruelle,
  • Babbity Lapina et la souche qui gloussait, une fable pleine de malice et de sagesse.


Tant sur le fond que sur la forme, j'ai beaucoup aimé ce bel album: un cadeau parfait pour les fans d'Harry Potter.  De plus, les ventes aident à financer l'association Lumos qui oeuvre pour éviter le placement des enfants en institution, un joli geste. 


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le livre des étoiles : Qadehar le sorcier (tome 1) d'Erik L'Homme

La fragilité des funambules de Verena Hanf

Cours Florence d'Emmanuelle Uzan & Pascal Valty