Coq-Sur-Mer 1933 de Baudouin Deville et Rudi Miel

Début des années 30 : l’arrivée d’Hitler au pouvoir inquiète certains.  Au premier plan, Albert Einstein qui craint que ses travaux ne finissent entre de mauvaises mains.  Hésitant à rejoindre les Etats Unis, il opte pour la station balnéaire de Coq-sur-Mer en Belgique.

Dans cet album mêlant réalité historique et fiction, Baudouin Deville et Rudi Miel donnent vie à cette parenthèse dans la vie du scientifique, période magnifiée par la beauté de l’architecture mais vite contrebalancée par la ténacité des espions allemands.

Le cadre enchanteur de Coq-sur-Mer occupe ici une place de choix: c’est un vrai plaisir de retrouver l’ambiance et les bâtiments de cette station sur papier.  Le récit fictionnel vient ajouter une pointe de suspense au séjour d’Einstein.  Cette bande dessinée est une vraie réussite complétée d’un carnet didactique en fin d’ouvrage, un plus très appréciable.


Commentaires

Anonyme a dit…
Une période bien sombre cette avant-guerre.
Un album noté !
Bises
S.

Posts les plus consultés de ce blog

Le célèbre catalogue de Walker & Dawn de Davide Morosinotto

Hercule Poirot – Drame en trois actes de Frédéric Brémaud et Alberto Zanon

Lune de papier de Mitsuyo Kakuta