Où vivaient les gens heureux de Joyce Maynard

 

Titre emblématique pour cette histoire de famille qu'entreprend de nous raconter Eleanor en route pour le mariage de son enfant.  Un événement joyeux, rempli d'espoir pour cette cinquantenaire qui revient le cœur battant vers la ferme où, une trentaine d'années plus tôt, elle a construit son foyer.

Le temps a passé, les liens familiaux ont évolué et le monde a changé.  

Enfant délaissée par ses parents, elle a grandi en rêvant d'une vie en famille: partie de rien, elle n'a pas ménagé ses efforts et les a vus aboutir.  Et puis... le tourbillon de la vie ne l'a pas épargnée, la ballotant entre joies et peines tandis que le monde ne cessait de tourner.  Qu'en sera-t-il après cette journée de fête ?

Attachant, lumineux ou désespéré, le parcours d'Eleanor m'a beaucoup touchée: j'y ai retrouvé des personnages ou des souvenirs de façon un peu troublante.  Les événements que nous avons tous connus et qui jalonnent le récit créent encore davantage de proximité et d'émotions avec cette famille.  Un gros coup de cœur pour ma part et si cela vous tente, le roman vient justement de sortir en édition de poche.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Hercule Poirot – Drame en trois actes de Frédéric Brémaud et Alberto Zanon

Les sirènes d'Es Vedrá de Tom Charbit

Lune de papier de Mitsuyo Kakuta