"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

jeudi 23 mars 2017

Flora Banks d'Emily Barr

Lecture en partenariat avec Livraddict et les éditions Castermanun grand merci pour cette lecture !

La présentation de l'éditeur 

Le livre que vous n'oublierez jamais.
DIX
L’âge que j’avais quand mon cerveau s’est détraqué.

HUIT
Années de validité de mon passeport.

SIX
Le nombre de personnes qui me cherchent au Spitzberg, dans l’Arctique.

QUATRE
L’âge auquel j’ai rencontré ma meilleure amie.
Je ne dois plus jamais l’appeler, ni lui envoyer de SMS.

DEUX
Deux cailloux noirs. L’un m’appartient, l’autre est à Drake.
Je le rejoindrai, où qu’il soit.

UN
Un souvenir. C’est tout ce qu’il me reste.

Avis 


A l'âge de dix ans, Flora doit être opérée d'une tumeur au cerveau qui lui laisse la mémoire en lambeaux : elle n'a donc aucune mémoire à court terme et doit user de petites astuces pour se souvenir des choses les plus simples du quotidien.  Des cahiers où elle note tout, des post-it ou des messages sur ses bras lui permettent de garder la trace de faits ou de personnes importants.  

Le soir où Drake l'embrasse sur la plage : le choc !  Flora n'a pas besoin d'aide pour se rappeler ce baiser, une première.  Elle n'ose pas en parler à ses proches mais Drake prend alors beaucoup d'importance à ses yeux.  Le seul hic : il part poursuivre ses études à l'autre bout de l'Europe, au Spitzberg !

Au même moment, ses parents doivent se rendre au chevet de son frère malade et Flora est livrée à elle-même.  Elle n'hésite donc pas à quitter le confort de son univers pour rejoindre Drake... en Norvège !

Flora Banks est une héroïne hors du commun : malade, soumise, cloîtrée dans une existence sans surprise...  Pourtant elle n'hésite pas à tout remettre en cause lorsqu'une étincelle de souvenir perce la carapace de sa passivité.  Elle montre alors des ressources insoupçonnées, ruse, trompe ses proches pour se lancer seule dans l'aventure.  Une personnalité forte et inattendue que l'on se plaît à suivre à travers l'Europe.

A ses côtés, indiscutablement malgré la distance et la maladie, son grand frère est tout aussi attachant: il lui accorde sa confiance, encourage son indépendance et la protège à sa façon.  Un très beau personnage et une relation en or, peu importe la maladie.

Dans son périple, Flora fera de belles rencontres : elle parvient à donner le change et séduit ceux qu'elle croise, malgré son décalage et ce pays qu'elle découvre. De nouveaux amis qui n'hésiteront pas à se mobiliser pour elle et l'aider de leur mieux.

A côté du volet humain, très prégnant dans cette histoire, une dose de mystère entoure Flora par-delà le suspense de la savoir seule et démunie dans un environnement inconnu pour elle.  Ses parents se taisent et la surprotègent, normal me direz-vous.  Pourtant les choses ne sont jamais aussi simples qu'elles le paraissent.  De quoi rajouter un peu de croustillant dans un récit déjà passionnant déjà joliment servi par sa couverture.  Une découverte que je vous recommande !



mardi 21 mars 2017

La voie des oracles : Thya d'Estelle Faye


Lecture en partenariat avec Book en Stock et les  Editions Folio : un grand merci pour cette découverte.

La présentation de l'éditeur

Thya est la fille de Gnaeus Sertor, général romain et héros de l’Empire. Mais Thya est aussi une Oracle, peut-être la dernière élue capable de démêler les fils de l’avenir. Elle est donc contrainte de se cacher en Gaule, au fin fond de la forêt d’Aquitania car, à Rome, comme partout ailleurs dans l’Empire, les chrétiens règnent en maîtres et font impitoyablement la chasse aux adorateurs des dieux anciens. Mais lorsque son père est laissé pour mort par des Pictes, Thya n’a plus d’autre solution que de fuir vers le nord pour suivre une étrange vision dans laquelle son père est toujours en vie. 

Avis
Lecture en partenariat avec Book en Stock et les  Editions Folio : un grand merci pour cette découverte.

La présentation de l'éditeur 

Thya est la fille de Gnaeus Sertor, général romain et héros de l’Empire. Mais Thya est aussi une Oracle, peut-être la dernière élue capable de démêler les fils de l’avenir. Elle est donc contrainte de se cacher en Gaule, au fin fond de la forêt d’Aquitania car, à Rome, comme partout ailleurs dans l’Empire, les chrétiens règnent en maîtres et font impitoyablement la chasse aux adorateurs des dieux anciens. Mais lorsque son père est laissé pour mort par des Pictes, Thya n’a plus d’autre solution que de fuir vers le nord pour suivre une étrange vision dans laquelle son père est toujours en vie. 

Avis 

Fille du général romain Gnaeus Sertor, Thya a grandi loin de Rome, bien à l'abri des intrigues et des manœuvres des chrétiens car Thya possède un pouvoir de divination, un don qu'il vaut mieux taire.

Le jour où son père est blessé, attaqué par des Pictes, Thya tombe sous la coupe de son frère Aedon et comprend qu'il vaut mieux se cacher.  Elle quitte donc la maison familiale et cherche à rallier Borg, une forteresse où son père a remporté une grande victoire.  

En chemin, guidée par ses visions, Thya fera la rencontre d'Enoch, un jeune maquilleur et de Mettius, un vétéran fidèle à son père qui l'aideront de leur mieux.  La jeune fille pourra également compter sur le secours de divinités et créatures mythologiques anciennes.  Des alliés de poids car le voyage s'annonce rude...

Mêlant l'Histoire au fantastique, Estelle Faye immerge son lecteur dans un univers troublé et captivant: nous sommes à mi-chemin entre la Rome antique et le Moyen Age, un tournant capital.  Le christianisme a chassé les divinités antiques et il ne fait pas bon manifester un quelconque pouvoir hors du commun.  C'est dire si la situation de Thya est périlleuse.  Et passionnante à suivre !


Le voyage de Thya a des allures de voyage initiatique : la jeune fille qui a passé son enfance cloîtrée découvre le monde et s'ouvre aux autres, elle doit apprendre à se débrouiller mais également à compter sur ses amis.  Une tâche rendue d'autant plus difficile par les pouvoirs qu'elle détient.  A ses côtés, Enoch doit lui-même affronter ses propres démons pour trouver sa voie et tourner la page sur sa vie passée.  

Ensemble, ils forment un duo bien plaisant à suivre.  D'ailleurs si ce premier tome apporte quelques réponses à Thya, de nombreuses questions restent en suspend et donnent juste l'envie de se précipiter sur le second volet de la Voie des Oracles !







Dup et Phooka organisent en ce moment le mois d'Estelle Faye : critiques, interview, inédits, ... sont à découvrir sur le blog !

dimanche 19 mars 2017

Soda bread



Ce dimanche les Gourmandises se mettent au diapason de l'Irlande et vous proposent des recettes pour la Saint Patrick : ici, un Soda bread, délicieux avec du beurre et de la confiture.

Ingrédients250 g de farine complète - 220 g de farine blanche - 1 cuillère à café de sel - 1 cuillère à café de bicarbonate - 2 cuillères à café de levure - 280 ml de babeurre (buttermilk en anglais, c'est du lait fermenté, lait ribot, etc...) - 1 œuf battu

Préparation

  1. Préchauffez le four à 190°C / Thermostat 6-7
  2. Tamisez ensemble la farine, le sel, le bicarbonate de soude et la levure. Ajoutez le babeurre et l'œuf battu au mélange.
  3. Sur un plan de travail fariné, pétrir la pâte jusqu'à ce qu'elle devienne lisse. Donnez-lui une forme ronde et placez-la sur une plaque de cuisson. Tracez une croix sur le dessus du pain, puis placez-le au four pendant 35-40 minutes.
  4. Servez-le tiède avec du beurre... 





Pour découvrir les autres préparations de Syl  et sa brigade : chez  Asphodèle, Sandrion, Louise,  Syl, Hilde et Marion.

mercredi 15 mars 2017

Les petites reines de Clémentine Beauvais

La présentation de l'éditeur 

À cause de leur physique ingrat, Mireille, Astrid et Hakima ont gagné le « concours de boudins » de leur collège de Bourg-en-Bresse. Les trois découvrent alors que leurs destins s’entrecroisent en une date et un lieu précis : Paris, l’Élysée, le 14 juillet.

L’été des « trois Boudins » est donc tout tracé : destination la fameuse garden-party de l’Élysée !!!

Et tant qu’à monter à Paris, autant le faire à vélo – comme vendeuses ambulantes de boudin, tiens ! Ce qu’elles n’avaient pas prévu, c’est que leur périple attire l’attention des médias… jusqu’à ce qu’elles deviennent célèbres!!!

Entre galères, disputes, rigolades et remises en question, les trois filles dévalent les routes de France, dévorent ses fromages, s’invitent dans ses châteaux et ses bals au fil de leur odyssée.
En vie, vraiment.

Avis 

Désignées "boudins" par un classement de leur collège de Bourg-en-Bresse, Mireille, Astrid et Hakima se rencontrent autour de ce palmarès stupide. 

En tentant de se remonter le moral mutuellement, elles se découvrent un point d'intérêt commun dans la garden-party de l'Elysée, chacune pour des raisons très différentes.  Voilà qui les décide à rallier la capitale à vélo, tout en revendiquant leur titre et en vendant du boudin lors des étapes.  Une épopée qui s'annonce très riche !

Au départ de cette aventure hors du commun, Clémentine Beauvais met en scène trois adolescentes qui ne manquent pas de piquant et feront de cette triste récompense un atout.  Le récit est drôle et les dialogues savoureux car Mireille, Astrid et Hakima ne manquent pas de répondant : elles ne s'apitoient pas sur leur sort et préfèrent voir le bon côté des choses.


Leur périple attire rapidement l'attention et les trois filles parviennent à changer le regard que leur portent les autres, mettant en avant leur force et leur détermination.  Un roman jeunesse résolument positif !

lundi 13 mars 2017

Fille des cauchemars, tome 2 : L'Ordre de la Dague Noire de Kendare Blake


Lecture en partenariat : merci au  Livre de Poche pour cette lecture passionnante !

Le résumé de l'éditeur :

Cas ne parvient pas à oublier Anna. « Anna à la robe de sang », l’esprit le plus puissant qu’il ait jamais rencontré. Anna, qui s’est sacrifiée pour le sauver.

À présent, Anna lui apparaît même dans des rêves éveillés… ou plutôt, dans des cauchemars. L’esprit vengeur a laissé place à une jeune fille torturée.

Hallucinations ou véritables appels à l’aide ? La frontière entre illusion et réalité semble bien ténue. Anna a-t-elle définitivement quitté le monde des vivants ou est-elle revenue des enfers ? Cas ne sait plus. Il lui reste une seule certitude : quel qu’ait été son destin, il doit retrouver Anna.

Avis :

Tourmenté par la fin d'Anna, Cassio ne cesse de revivre dans ses rêves la "mort" de la jeune fille, fantôme autrefois célèbre pour sa cruauté.  Lui apparaissait en songe, Anna semble l'appeler à l'aide.  Très perturbé, Cas cherche à lui venir en aide mais ne sait trop par où commencer : ses amis Thomas et Carmel sont bien sûr là pour le soutenir mais la tâche s'annonce rude.  Un courrier venu d'Angleterre lui apporte un maigre indice qui pourra le conduire à parcourir le monde, jusqu'au plus profond des Enfers.

Dans ce second tome, Cas se remet de ses aventures avec Anna à la robe de sang mais le répit est de courte durée et voilà Cas en route vers de nouvelles aventures et obligé de reconsidérer sa propre histoire.  


A la suite de Cas et de ses amis, Kendare Blake nous entraîne à nouveau sur une piste sanglante, un peu glauque et très mouvementée.  Pas de temps mort pour les jeunes héros et le lecteur captivé !

dimanche 12 mars 2017

Lasagne à la ricotta, aux patates douces et au chou vert


Ce dimanche, les Gourmandises ont mis le gratin dauphinois au menu.  Par manque de temps, je n'ai pas pu suivre le mot d'ordre et vous propose des lasagnes végétariennes.  On reste dans le gratin...

Ingrédients : 500   g de patates douces - 4 c à s d'huile d'olive - 1 oignon  - ail - 500   g de chou vert  - 

350   g de ricotta - 2 œufs - feuilles de lasagne  - une boîte de tomates en dés  - 100 g de parmesan râpé - sel  et poivre




Préparation

  1. Préchauffez le four à 180 °C. Recouvrez-en la plaque de papier sulfurisé.
  2. Pelez les patates douces, coupez-les en tranches, disposez-les sur la plaque, aspergez-les de 2 c à s d'huile d'olive, salez, poivrez et faites-les cuire, 30 mn, au four, de façon à ce qu'elles soient tendres et légèrement caramélisées.
  3. Entre-temps, pelez et hachez l'oignon et l'ail. Nettoyez le chou, retirez les nervures les plus dures et hachez grossièrement les feuilles.
  4. Faites fondre l'oignon, 5 mn, à la poêle, dans 2 c à s d'huile, puis ajoutez l'ail et le chou et laissez cuire le tout, 15 mn, à feu doux, en remuant souvent. Dans un saladier, fouettez la ricotta avec les œufs, du sel et du poivre et versez ce mélange sur le chou.
  5. Plongez les feuilles de lasagne dans une grande quantité d'eau bouillante salée, le temps indiqué sur l'emballage, pour les attendrir et égouttez-les sur un linge humide.
  6. Dans un plat à gratin, confectionnez la lasagne en superposant, dans l'ordre, des dés de tomates, des feuilles de pâte, des dés de tomates, des patates douces et de la sauce à la ricotta. Répétez l'opération et terminez par des feuilles de pâte. Saupoudrez de parmesan râpé, faites cuire au four, 30 mn, et servez.



logogourmandises2017








Pour découvrir les autres préparations de Syl  et sa brigade : chez  Asphodèle, Sandrion, Louise,  Syl, Hilde et Marion.

vendredi 10 mars 2017

La véritable histoire du cheval de Troie de Viviane Koenig et Marie Caillou

Lecture en partenariat : 
merci aux éditions Belin pour cette lecture passionnante!

La présentation de l'éditeur :
«Depuis dix ans déjà, la guerre fait rage.



Les Grecs et les Troyens s’entre-tuent sous les remparts de Troie.»
Mais savez-vous qu’une simple Pomme d’or a déclenché cette guerre ?
Que les dieux tirent les ficelles de cet interminable conflit depuis l’enlèvement de la reine Hélène ?
Découvrez qui a soufflé l’idée du cheval de bois à Ulysse, qui a donné à la sage Cassandre le don de prévoir l’avenir...  et comment est née la plus belle des ruses !

Avis : 

Orchestrée par les dieux cruels, la Guerre de Troie  s'éternise, opposant Grecs et Troyens depuis dix ans.  Pour tenter de remporter la victoire, Athéna inspire une ruse à Ulysse, un des rois grecs sous la forme d'un gigantesque cheval de bois.


Revenant sur les débuts du conflit et mettant en scène des protagonistes parfois oubliés de l'histoire, ce bel et grand album propose une version bien complète de la Guerre de Troie : il plaira aux enfants déjà grands, intéressés par la mythologie.  Le texte est dense, il ne néglige aucun détail.  Support au récit, les illustrations sont superbes, elles occupent les trois quarts de ce format déjà remarquable et le jeu des couleurs est à souligner. Un ouvrage très réussi sur un épisode de la mythologie grecque que les jeunes lecteurs prendront plaisir à découvrir.

mardi 7 mars 2017

Affaires de famille de Thilde Barboni

Lecture en partenariat avec Babelio et les Editions Weyrich: un grand merci !

Présentation 

Chronique qui se déploie du début du xxe siècle aux années quatre-vingt, ce roman retrace les destinées croisées des membres d’une famille inscrite dans un «Pays Noir» aux identités plurielles. Des plaisirs et des douleurs, des joies et des tragédies, des histoires personnelles en prise avec l’Histoire majuscule. La vie même…

Avis :

 Henri est calme, taiseux et timide.  Il vient d'une famille aisée mais ruinée; il partagera une vie de travailleur et la mine.  Dans le tram, il rencontre Marie, son total contraire : elle est vive, audacieuse, passionnée. 

De cette rencontre, Thilde Barboni nous livre les étincelles et la vie commune.  Pas tout à fait.  Car Marie veut vivre et ne se contente pas de l'existence étriquée que lui offre Henri.  Elle s'assagit avec l'âge mais ne perd rien de son franc-parler et de sa spontanéité.  Ni de son goût pour la pâtisserie qu'elle réussit si bien. Sa petite-fille Chérie connaîtra une relation privilégiée avec cette grand-mère fantasque mais très attachante.

A travers cet ouvrage nostalgique qui nous relate le temps qui passe sur Marie et sur Henri mais aussi sur le Pays Noir, Thilde Barboni nous offre un mélange savoureux de bons et moins bons moments, des instants chargés de vie et de sensibilité, à l'image d'un dimanche après-midi couronné d'une tarte au riz. Comme un ciel qui oscillerait entre l'Italie et un drap de plomb.  Un voyage tendre et émouvant, un récit tout en nuances sur une famille du Pays Noir au fil des ans.  


tous les livres sur Babelio.com

dimanche 5 mars 2017

Crumpets


Au menu de ce dimanche pour la brigade : gâteaux en tout genre.  Un peu borderline, j'ai voulu tester des crumpets et je me suis lancée dans l'aventure.  

Résultat : très bon mais je suis un peu déçue de ne pas retrouver les petits trous qui les rendent si reconnaissables.  Un second essai prochainement donc !



Ingrédients (pour 10 pièces) : 250 g de farine - 1 cuillère à café de sel - 10 cl de lait - 30 cl d'eau - 5 g de levure de boulanger - 1 demi sachet de levure chimique

Préparation  :


  1. Diluer la levure de boulanger dans l'eau tiède et laisser reposer une dizaine de minutes. 
  2. Mélanger la farine avec la levure chimique. Faire un puits et verser la levure de boulanger délayée.
  3. Ajouter le lait et le sel. Pétrir environ 3 min jusqu'à ce que la pâte soit homogène.
  4. Laisser reposer la pâte. 
  5. Déposer un cercle à flan préalablement beurré sur une poêle anti-adhésive et faire chauffer le tout. Remplir le cercle aux 3/4 de pâte. 
  6. Laisser cuire 3 min jusqu'à ce que la surface du crumpet se couvre de bulles puis enlever le cercle et retourner le crumpet pour cuire l'autre face. 
  7. Servir chaud avec un peu de beurre ou bien de la confiture.



logogourmandises2017








Pour découvrir les autres préparations de Syl  et sa brigade : chez  Asphodèle, Sandrion, Louise,  Syl, Hilde et Marion.


jeudi 2 mars 2017

Place des ombres, après la brume de Véronique Biefnot et Francis Dannemark

Lecture en partenariat : un grand merci aux auteurs pour cette découverte.

La présentation des auteurs 

Entre réalisme et magie,
une atmosphère fantastique,
un drame romantique,
un mystère où le surnaturel n’est jamais loin…

1980, place de la Montagne aux Ombres. Égarée dans le dédale des petites rues d’une ville étrange, Lucie, étudiante en lettres, entre dans l’herboristerie tenue par un très vieil homme, au rez-de-chaussée d’un immeuble ancien.

Soixante-dix ans plus tôt, des événements tragiques ont marqué ces lieux. À son insu, en s’installant dans la demeure, la jeune femme va réveiller les démons d’autrefois, au péril de sa vie. Son amie, Maud, découvrira-t-elle la clé du mystère qu’elle-même n’a pas trouvée ?

Vingt ans plus tard, il ne reste que des souvenirs de ces semaines bouleversantes. Le passé semble bel et bien enterré, mais plusieurs drames viennent de frapper coup sur coup la famille de Maud. Une nuit, perdue dans le parking souterrain d’un hôtel, elle rencontre un homme taciturne, au nom et au comportement peu ordinaires…

Avis : 

Inscrite depuis peu en faculté de lettres, Lucie a du mal à se faire à sa nouvelle vie : ses parents sont partis s'installer en Italie, la jugeant capable de se prendre en main et son amie Maud vit bien loin.  Un peu perdue, la jeune fille explore les abords de l'université.  

C'est ainsi qu'elle découvre un parc plein de charme et se plaît à y flâner. Ses errances la mènent également chez un bouquiniste où elle achète un ancien volume des Fleurs du mal, écornant son budget d'étudiante.  Un soir, Lucie se perd et se retrouve tout à fait désorientée à la place de la Montagne aux Ombres: un endroit hors du temps où elle fait la connaissance d'Evariste, un vieil herboriste.  Une rencontre qui, de fil en aiguille, lui permet de quitter la résidence pour étudiants où elle vivait jusque là, une aubaine pour Lucie.  Pourtant, l'immeuble où Lucie a emménagé semble avoir connu un passé bien sombre qui marquera la jeune fille.

Les années ont passé et les souvenirs des événements de la Place de la Montagne aux Ombres se sont estompés.  Maud vit à son tour des heures bien étranges : sa vie semble faite de drames, cristallisés autour d'un château un peu inquiétant.  Les jours qu'elle vit la renvoient sans cesse vers les heures angoissantes vécues au chevet de Lucie en 1980.

Dans un genre inattendu, Véronique Biefnot et Francis Dannemark s'y entendent pour créer un roman fantastique, un brin surnaturel.  Cette fois, ils écriront tour à tour : Véronique Biefnot signera le premier récit et Francis Dannemark la suite, vingt ans plus tard. 


A travers le temps et les lieux, ils nous emmènent avec ce diptyque dans une ambiance curieuse et angoissante : les lieux semblent mobiliser les phénomènes insolites.  Un peu de romantisme, quelques mystères, des silhouettes familières, du suspense, des personnages marqués par la vie, une sensation de déjà vu...  Les événements s'enchaînent et peu à peu, l'atmosphère se délite. Tout y est pour annoncer le drame, terrible et implacable.  Un roman fantastique captivant et délicieusement dérangeant.  Une bonne surprise,  un peu noire, sous la plume associée de Véronique Biefnot et Francis Dannemark.

mercredi 1 mars 2017

En mars sur Bookenstock...


Pour ce mois de mars, Dup et Phooka  reçoivent  Estelle Faye qui se prête au jeu des questions des blogueurs.  Le mois a débuté sur les chapeaux de roue : questions et réponses vous attendent déjà.






Le rendez-vous est ici, j'espère vous y retrouver autour d'un de ses ouvrages.  Pour moi, ce sera: Thya, le premier tome de la voie des oracles.  Billet à venir...